L'équipe de Velaux en Avant
Bienvenue sur notre site !

Nous sommes heureux de vous accueillir sur ces pages. Nous allons vous faire partager notre actualité, vous rendre compte des conseils municipaux, traiter de différents sujets d'actualité.
Nous déposerons également des dossiers plus complets, des enquêtes, des points de vue ainsi que divers articles.
Prenez le temps de découvrir nos photos, de retrouver des souvenirs du temps passé, de lire les témoignages.
Nous serons à l'écoute de tous ceux qui voudront échanger et dialoguer à propos de notre commune.

Bonne lecture,
Le groupe de Velaux en Avant

Actualités

Pollution ou pas ?

Pollution : tous concernés !

L’été 2018 a été chaud, très chaud dans la région.
Notre commune n’a pas été épargnée par la pollution qui a sévi sur toute la zone du pourtour de l’étang de Berre, et tous les habitants ont remarqué les torches qui ont brûlé de manière récurrente, ce qui a provoqué un tollé général autour de l’étang.

Nous avons alors une nouvelle fois réagi, tout comme nous l’avions fait il y a deux ans déjà, lorsque nous avions interpellé Mr le maire concernant (déjà) la pollution créée par les brûlages de torches.
Pourtant, il semble que malgré les affirmations de Mr Maggi dans sa réponse à notre courrier de l’époque, la communication actuelle n’était toujours pas suffisamment efficace entre les industriels et notre mairie. Nous avons donc agi en intermédiaires, et mis la mairie en contact avec le service communication de Lyondellbasell. Espérons que notre nouvelle intervention aura permis de rétablir le lien pour de bon cette fois !
Nous étions également présents lors de la réunion publique organisée par la mairie de Rognac (où malheureusement seule une petite vingtaine de personnes s’étaient déplacées).

Une pétition a été mise en place par des citoyens, et notre maire a finalement dû réagir et appeler le préfet pour lui demander des comptes. Tout ce petit monde s’est bien entendu réjoui d’avoir été à l’origine des actions anti-torches, et donc anti-pollution, mais nous avons eu la modestie de ne pas rappeler que nous nous étions préoccupés de ce problème et que nous avions alerté la mairie dès 2016 !

Hélas, les problèmes ne se sont pas terminés avec la fin des vacances, et nous constatons que la rentrée a amené son lot de pollution, et nous ne voulons pas parler ici des milliers de voitures qui ont repris le chemin du travail.

En cette fin d’été, l’étang de Berre a énormément souffert, suite au déversement massif d’eau douce par la centrale EDF de St Chamas. La faune de l’étang a payé un lourd tribu à cette pollution, et ne s’en remettra qu’à très long terme. Espérons que la mobilisation pour sauver notre étang sera aussi forte que celle qui s’est mobilisée contre les torches.

Pollution de l'étang de berre
Crédit photo : CNES – Spot Image

Autre dossier écologique et sensible de ce mois, l’enquête publique à propos de la future implantation d’une société de traitement de déchets hautement dangereux sur la commune de Rognac.
Le maire de Rognac a fait part sur les ondes de radio de son opposition au projet, pour des raisons évidentes de sécurité et de risque de pollution sur la zone. Nous soutenons entièrement cette position, qui est aussi la notre concernant ce sujet.
La commune de Rognac ayant projeté de requalifier ce quartier en zone urbaine, il est inconcevable de laisser installer un projet qui va à l’encontre des efforts de la mairie pour assainir sa commune.
Nous avons donc voulu participer à cette enquête publique, car nous nous devons d’exprimer nos inquiétudes et nos questions au commissaire enquêteur. Nous avons constitué un dossier contenant nos questions et nos arguments pour l’abandon de ce projet, et nous l’avons remis au commissaire enquêteur lors de sa permanence à la mairie de Velaux, mercredi 12 septembre après-midi.

Nos inquiétudes et donc notre opposition au projet sont motivés par les considérations suivantes:
– 9 rotations de véhicules sont prévues par jour, et le directeur de RECYDIS, Mr Jacques Boussion, que nous avons rencontré, n’exclut pas la présence de camions de 44 tonnes, ce qui engendrerait des nuisances bien plus importantes que celles évoquées dans la présentation du projet (Heures de rotations ? Nuisances sonores et pollution routière augmentée).
– Ces camions vont transporter des déchets dits « dangereux », et vont traverser les villes et villages des alentours. Tout accident ou incident est-il donc écarté ?
– Où vont être transporté ces déchets ? Vont-ils être traités localement, régionalement ou nationalement ? Et dans ces cas, l’empreinte carbone a t-elle été quantifiée ?
– Si certains déchets sont traités par Solamat, située à Rognac, cela ne va t-il pas engendrer un surcroît de pollution et de danger pour la région ?
– La zone, déjà bien fournie en installations polluantes et dangereuses, doit-elle encore en accepter une supplémentaire, alors que seulement 10 emplois seront créés ?

Tout cela est bien sûr une source supplémentaire et non négligeable d’inquiétude, car nous n’avons pas de réponses actuellement, et nous pensons donc que le principe de précaution doit être appliqué à ce dossier.

Nous pensons en effet que notre avenir se joue à présent, et ce qui est visible n’est pas forcément ce qui nous menace le plus.

Les activités envisagées par RECYDIS sur le site de Rognac sont les suivantes :
– tri, transit et regroupement de déchets d’équipements électriques et électroniques,
– tri, transit et regroupement des sources lumineuses,
– tri, transit et regroupement de piles, batteries, accumulateurs en mélange,
– tri, transit et regroupement de déchets d’amiante,
– tri, transit et regroupement de déchets dangereux (tout type de déchets dangereux excepté les déchets d’activités de soins à risques infectieux,
les déchets explosifs et les déchets radioactifs),
– tri, transit et stockage des déchets de bois créosotés,
– tri, transit et déchiquetage des emballages vides souillés.
Le risque santé et pollution existe. Il est temps de tourner la page et de se concentrer sur des activités non dangereuses et non polluantes sans dénigrer l’existant, qui de son temps a fourni de l’emploi à la région. Les communes ont trop de projets liés au développement de l’agriculture, du tourisme et à la revitalisation globale du tour l’étang de Berre pour continuer à accepter des installations qui ne correspondent pas à ces changements.

Ordre du jour du conseil municipal du 27 septembre 2018

1. Décision modificative n°2 au budget primitif 2018 de la commune

2. Modification de la garantie d’emprunt accordée à Unicil pour l’opération « Villa Puget » à Velaux

3. Attribution du marché de maitrise d’œuvre pour la réhabilitation de bâtiments communaux de la place François Caire

4. Approbation de la convention entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux-Transfert temporaire de maitrise d’ouvrage pour des opérations d’aménagements du réseau pluvial sur les avenues Jean Moulin, République et Jules Andreau

5. Approbation de la convention de Co-maitrise publique entre le Syndicat Mixte d’Energie du Département des bouches du Rhône (SMED13) et la commune de Velaux pour la réalisation de travaux d’éclairage public coordonnes avec des travaux sur les réseaux électriques et de communications électroniques sur l’avenue Antoine Guillard dite « La dévalade »

6. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BC n°51 et BC n°52 Appartenant à M. et Mme MONTANDON -Emprise d’une partie des trottoirs de l’avenue de la république

7. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BV n°102 sise au lieudit « Sainte Propice » appartenant à M.et Mme VILLARD

8. Echange des parcelles CB n°1, CK n°92 et CLn°43 aux lieux dit la Briande ,le Grand Vallon du Duc et les Impartides entre la commune de Velaux et la SAFER PACA

9. Avis de la commune dans le cadre d’une enquête publique sur la demande d’autorisation portée par la société RECYDIS en vue de la création d’un site de regroupement et tri de déchets dangereux (ICPE)sur le territoire de Rognac

10. Tarification des repas au restaurant du foyer Denis Padovani pour les agents de la collectivité de de Velaux

11. Maintien du paritarisme au sein du Comité d’Hygiène, de sécurité des conditions de travail (CHSCT) et détermination du nombre de représentants du personnel et des élus

12. Instauration du télétravail au sein de la collectivité de Velaux

13. Adhésion a la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le CDG13 pour le risque « santé » du personnel

14. Décisions municipales

Les festivités 2018 à Velaux : un été très très calme !

L’été touche à sa fin et nous pouvons dresser un bilan des festivités qui se sont déroulées dans notre commune.
Nous nous étions inquiétés de la bonne tenue des événements compte tenu d’une suite de circonstances malheureuses qui avaient frappé Velaux en début d’année.

La saint Éloi, point d’orgue de l’été

Feu d'artifice été 2018 à Velaux

Habituellement sur une semaine, la fête de la saint Éloi a duré cette année 4 jours, et seulement le minimum a été assuré, à moindre coût. Des animations bon marché ont jalonné cette fête : maquillage pour enfants, fanfare, atelier cirque, et une seule une journée de jeux gonflables à thème d’eaux !
Tout cela a fait penser à des animations de centre de loisirs pour enfants plus qu’à une fête de village !
L’apothéose aurait pu être le feu d’artifice du 6 août, qui semble avoir fait l’unanimité. À ce détail près que rien n’a été prévu sinon le feu en lui-même. Aucune buvette, restauration rapide (pourquoi ne pas avoir déplacé les food-trucks ?), lieu ou se poser, flâner, prendre son temps et profiter de cette belle soirée d’été.
Non, une fois le feu d’artifice tiré, chacun s’en est retourné directement chez soi, car rien ne retenait le public.
Quel dommage !

La mort de la vie sociale sur la place du village

Place Caire à Velaux, été 2018

Suite à la fermeture du bar du cours, l’été a été très calme sur la place.
Plutôt que de trouver un nouveau gérant provisoire, la mairie a fait des propositions aux commerçants de la place, les poussant à pallier aux manques dus à la fermeture du bar : fabrication de sandwiches ou de salades, vente de café et boissons etc…
Mais cela sans aucun moyen à leur disposition : aucune table ni chaise pour boire son café ou déguster son croissant sous les platanes !
Le manque de convivialité s’est donc rapidement fait sentir et le mécontentement a grandi sur la place.

Puis ce furent les food-trucks qui ont tenté de maintenir la vie de la place durant l’été. D’abord prévus uniquement en soirée, il a bien fallu en trouver un pour le matin et le midi, car le manque s’est vite fait sentir pour les inconditionnels du petit café du matin.
Et contrairement aux affirmations dithyrambiques de Mr le Maire dans le Velauxien de septembre 2018, il semble que le succès de ces food-trucks ait été plutôt mitigé.

Malgré tout, leur présence est à présent prolongée jusqu’au 30 septembre car les travaux d’aménagements de la place ne débuterons certainement pas cette année.

 

Et vous ?
Comment avez-vous vécu les festivités de cet été à Velaux ?
Avez-vous apprécié ce qui vous a été proposé cette année ?

Repas aïoli Velaux en Avant

Mais l’été n’est pas fini et les fêtes non plus, car il reste un événement à la rentrée : notre aïoli !
Fait dans la plus pure tradition provençale, une recette familiale qui a fait ses preuves depuis des générations !
Cliquez ici pour en savoir plus et réserver votre repas

Analyse : y a t-il assez d’activités et de structures pour les adolescents à Velaux ?

Pour cette troisième question, le résultat est très tranché :

Oui (15%)
Non (85%)

Voir le sondage terminé

Il ressort de vos réponses qu’il y ait un manque de propositions concernant les adolescents sur notre commune.
Il existe un centre de loisirs (EVEA : espace velauxien d’éducation et d’animation) qui propose des animations, stages et séjours aux jeunes de Velaux. Mais à présent cela semble insuffisant pour nos ados, et il faudrait sans doute réfléchir à de nouveaux axes à donner à l’animation pour les jeunes.
Impliquer les futurs adultes est crucial dans une ville, car ce sont eux qui seront les citoyens de l’avenir, il faut donc les prendre en compte dans une ville qui se veut dynamique et moderne.
Nous devons absolument rénover un système qui est sans doute trop vieux et trop poussiéreux pour correspondre aux attentes de la jeunesse actuelle.
Les propositions doivent coller au monde moderne.
Les structures devraient être adaptées à des ados, et non mixées aux structures pour les tous-petits, car on ne s’adresse pas au même public !

Analyse : pensez-vous que Velaux soit assez bien entretenu ?

Tout d’abord, nous vous remercions pour votre participation à la deuxième question de notre sondage.

Nous avons voulu connaître quel est le ressenti des habitants de la commune sur leur qualité de vie. En effet, une commune agréable, bien entretenue, est gage de bonheur et de joie pour ses habitants. C’est ce que tout commune doit viser et s’efforcer d’atteindre. Au contraire, une commune qui est moins bien entretenue sera source de mécontentement et de grogne, car tous les habitants souhaitent vivre dans un environnement agréable et accueillant.

Concernant Velaux, vos réponses ont été les suivantes :

Oui (39%)
Non (61%)

Voir le sondage terminé

Sans remettre en cause le travail des employés municipaux qui œuvrent chaque jour pour préserver la propreté de la commune, nous constatons que la majorité d’entre vous déplore le mauvais entretien de Velaux.
Vos commentaires nous indiquent que des points sont certainement à améliorer.
Par exemple :
– Tous les quartiers ont droit à la même attention de la part de la municipalité, et aucun ne doit être délaissé par rapport à d’autres.
– La propreté et le civisme sont des notions très importantes à vos yeux, et il faut que ce soit pris en compte.
– Les travaux de proximité doivent être réalisés avec équité, dans tous les quartiers concernés.

Tout cela démontre combien il est important pour une municipalité de bien connaître sa ville et tous ses quartiers, mais aussi les besoins et les attentes de ses habitants afin de tout mettre en place pour contribuer au bon-vivre.
C’est un travail de chaque jour, car le but ultime serait de vivre dans un habitat le plus agréable possible et dans lequel chacun aurait contribué à sa préservation et même son amélioration !

Analyse : Pensez-vous que Velaux soit toujours un village ?

Vous avez été nombreux à répondre à notre première question sur Velaux, et nous vous en remercions.
Nous avons lancé depuis le début de l’été un sondage sous la forme d’une question chaque quinzaine, que nous allons poursuivre tout au long de l’année. Nous souhaitons en effet connaître le ressenti des habitants de Velaux, et nous vous proposons de le faire de manière différente, sans contrainte, sans pression et même de manière anonyme. La deuxième question est d’ailleurs en cours et vous pouvez donner votre avis en votant.
Nous sommes par ailleurs toujours à votre écoute par le biais de notre site, par e-mail ou via les réseaux sociaux.

Nous avons souhaité en premier savoir quel est votre ressenti sur le lieu où vous habitez : vous sentez-vous plus dans un village ou dans une ville ? Avez-vous le sentiment que Velaux n’est plus le village qu’il a été, ou a t-il réussi encore a garder l’âme villageoise, malgré la poussée démographique dont il a fait l’objet depuis les dernières années?
Et si c’est plutôt une ville, l’évolution de village à ville a t-elle été réussie ?

Les résultats définitifs montrent que les avis sont très partagés. En effet, vous avez répondu :

Oui (49,275%)
Non (50,725%)

Voir le sondage terminé

Nous constatons d’après ces résultats que Velaux n’a plus vraiment d’identité forte, plus vraiment un village mais pas encore une ville.
Le village est en train de disparaître doucement pour être remplacé par une ville.
Le terme de ville est employé pour les agglomérations à partir de 10 000 habitants. Velaux n’en fait donc pas encore réellement partie, puisque au dernier recensement, nous comptons 9 030 habitants dans la commune (source : INSEE). La limite n’est pas loin, c’est sûr, mais la gestion d’une ville est bien différente de celle d’un village. Les infrastructures, les réseaux routiers, les besoins sont plus nombreux. Vous avez exprimé vos craintes que Velaux devienne une « ville dortoir », et qu’il n’y ait plus de centre-ville, à force de disperser les commerces. Cela montre que la mairie, en place depuis bientôt quarante ans, n’a pas su gérer la transformation de Velaux de manière satisfaisante pour ses habitants.
Nous allons devoir nous y préparer, car les attentes des Velauxiens et des visiteurs vont être de plus en plus pressantes, exigeantes et nombreuses et il faudra bien entendu y répondre.

L’été Velauxien des gens du voyage

Cave viticole de Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant

Les touristes ne sont pas foule sur notre commune, mais pour les gens du voyage par contre, elle semble attractive, au vu du nombre de caravanes qui se sont installées sur le terrain qui jouxte l’ancienne cave viticole, promise à une prochaine démolition.
Pourtant, la commune s’est dotée d’une aire pour les gens du voyage, afin de se mettre en conformité avec la loi (conseil municipal du 26 février 2015 point 7, puis conseil municipal du 11 avril 2016 point 7 pour la somme de 75 068 € HT), et d’accueillir des caravanes dans les meilleures conditions.

aire accueil gens du voyage
Crédit photo : Velaux en Avant

Lors du conseil municipal du 1er juin 2017, nous avions émis des doutes quant à la pérennité d’une solution pour éviter que les gens du voyage ne s’installent n’importe où dans le village, et notamment sur la place des droits de l’homme. On nous avait répondu à l’époque que tout était sous contrôle et que la Métropole assurerait la gestion de ce problème.
Or, nous constatons qu’il n’en est rien, et que, bien que l’aire d’accueil soit vide, c’est bien sur un terrain qui n’est pas dévolu à cet effet que les gens du voyage se sont installés depuis quelques semaines déjà.
Pourquoi ?
Renseignements pris, l’aire d’accueil de Velaux étant « provisoire », les gens du voyage aurait le droit de ne pas l’utiliser. Le terrain de la coopérative, que nous pensions communal, ne l’est plus car il a été acheté par l’Etablissement Public Foncier. Ainsi, comme le Clos Félibre, il est devenu privé. Le propriétaire, (donc l’Etat qui a acheté le lieu avec nos impôts) a bien signalé les faits, et une procédure serait en cours pour les expulser, mais, l’été, les vacances et les délais font que les caravanes seront sans doute là pour quelques semaines encore.
Quelle solution avons-nous ? Faut-il couper l’eau et l’électricité comme cela a été fait dans une commune voisine? (La Provence, édition Salon du mercredi 18 juillet 2018, article disponible à la lecture sur le site La Provence) Nous ne pouvons en effet tolérer ce genre de comportement sur la commune, alors même qu’une aire est disponible et vide ! Cela devient du mépris pour les aménagements qui ont été réalisés avec de l’argent public, donc aux frais des contribuables. Les gens du voyage, s’ils veulent gagner notre respect et notre estime, doivent se conformer à la loi, et occuper les aires qui leur sont dédiées. Nous avons une pensée quand même pour les employés municipaux, qui doivent quant à eux « nettoyer » ce lieu régulièrement pour éviter des nuisances olfactives.

Le bar de la place Caire

Lieu de vie et de rencontres depuis tant d’années, le bar du cours a fermé définitivement au début de cet été 2018.
Il sera remplacé à terme par un bar-restaurant situé dans les actuels cercle et salle des fêtes.

Le bar du cours, sur place du village de Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant

La fermeture de ce lieu était prévue dans l’année, afin d’effectuer les travaux d’aménagement de la place Caire. Elle a eu lieu plus tôt que prévu semble t-il, lorsque les gérants n’ont pas souhaité renouveler leur bail pour des raisons de « locaux inadaptés, sombres, exigus voire insalubres ».
Beaucoup de rumeurs ont couru à l’annonce de cette fermeture, car l’opacité et le manque de communication de la municipalité sur ce sujet ont fait naître de nombreuses questions chez les Velauxiens.

Nous ne pouvons que regretter cette situation, alors que les matchs de la coupe du monde auraient dû égayer et réunir les Velauxiens en ce lieu emblématique de notre ville.
On a de la peine à croire que le moment choisi pour la fermeture de ce bar soit en pleine saison de fêtes estivales, alors que la majorité avait depuis longtemps conscience de l’état « insalubre » des lieux.

Pourquoi cette fermeture a t-elle eu lieu au pire moment de l’année pour les Velauxiens, attachés à leurs traditions festives ?
La mairie n’aurait-elle pas pu trouver une gérance pour faire vivre la place durant les quelques mois précédant les travaux prévus ?

D’autres questions se posent :

Comment se fait-il que cet immeuble, acheté par la commune en 2009 (conseil municipal du 2 octobre 2009) pour la somme de 700 000 €, dans lequel il était prévu de réaliser une structure d’hébergement d’urgence pour se conformer aux exigences de la loi du 25 mars 2009 (Loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion), n’a pas été rénové à l’époque, avant de le mettre en location ?

Le bar de la place Caire
Crédit photo : Velaux en Avant

Comment se fait- il que les projets de rénovation, dont nous ne connaissons pas le moindre détail, soient prévus sur 2 tranches, dont la première est déjà estimée à 800 000 € (conseil municipal du 1er mars 2018) !
Force est de constater que les élections qui se profilent sont encore synonymes de grands travaux pour séduire les électeurs, mais comment juger des priorités données à ces travaux dont nous n’avons aucun détail ?

Velauxiens, qu’en pensez-vous ?

Promis, pas de match

Ce ne sera pas à Velaux que les habitants verront la victoire sur grand écran lors de la finale de coupe du monde France – Croatie ce dimanche 15 juillet 2018.

L’instant sera pourtant magique, inédit pour la nouvelle génération qui n’était pas née en 1998.

Mr Gérard Collomb notre ministre de l’intérieur ne l’a pas interdit, sous conditions.

Notre Maire, nous promet d’avoir fait une étude… jugée trop coûteuse :

Réponse de Mr Maggi sur la diffusion de la coupe du monde à Velaux

Source : Publication Facebook du 12 juillet 2018

Combien coûte un spectacle de qualité à l’espace Nova pour 500 personnes, compte tenu des coûts d’utilisation de la salle et de ses techniciens ?
Bien au delà de 8 000 €.
Pourquoi  la dimension internationale, exceptionnelle et fédératrice de l’évènement ne le permettrait-il pas ?

Nous pensons que ce spectacle qui arrive 20 ans après le premier aurait dû être programmé par anticipation pour en réduire les coûts et permettre sa réalisation.
Même si bien évidemment le nombre de participants pouvait en être limité, comme pour tout autre spectacle programmé à l’espace Nova lorsque l’on reçoit des artistes très connus.
Et pourtant, un dimanche après-midi à 17h00, en plein mois de juillet, les festivités ayant été entachées par la mise en sommeil du comité des fêtes et l’incendie de l’espace Nova ,représentait une superbe occasion pour rassembler les Velauxiens.

C’est dommage.
On attendra la 3e étoile ou on ira fêter ça ailleurs…
N’oublions pas en 1998, le spectacle était aussi dans la rue.

Bon match à tous, et allez la France !

Compte rendu du conseil municipal du 5 juillet 2018

1. Décision modificative n°1 au Budget Primitif 2018 de la commune
Réajustement du budget primitif en y intégrant les dépenses et les recettes de chaque poste, fonctionnement et investissement dans le but d’équilibrer le budget en fin d’année.

Il s’agit essentiellement de régulariser un mouvement de financement dans la partie fonctionnement et investissement du budget à la suite de l’incident concernant la salle de spectacle NOVA.Le remboursement de l’assurance avec TVA  se retrouve dans la partie fonctionnement alors que celle hors TVA dans l’investissement

L’infos principale est le cout de ce dommage qui s’élève à :

213 000 € dans la partie matérielle, outillage technique,
131 000 € la réfection du plafond
249 200 € dans la décontamination

Au total environ 600 000 €

Mr le maire nous informe que pratiquement tous les dégâts ont été pris en compte.

Espérons que les réparations seront réalisées à temps pour le démarrage de la saison culturelle.

Nous votons POUR

2. Renouvellement des conventions entre la commune de Velaux et les associations C.A.S.L et Amicale des agents communaux
Des conventions entres la commune et les associations recevant plus de 23 000€ de subventions sont nécessaires. C’est le cas avec le CASL qui reçoit cette année 50 000€

Nous votons POUR

3. Convention entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux relative à l’organisation des transports scolaires
La métropole étant en charge des transports scolaires et la commune assurant son rôle de proximité avec les familles, une convention se doit d’être établie pour harmoniser cette fonction et définir le rôle de chacun

Nous votons POUR

4. Approbation de la convention d’intervention foncière et d’aménagement rural relative à la mise en œuvre du programme d’action du Périmètre de Protection des Espaces Agricoles et Naturels périurbains (PAEN) 2018-2020
Il s’agit d’une convention pour permettre les actions menées sur la zone PAEN .Elle intègre dorénavant la Métropole qui se substitue à la commune de Velaux pour assurer le financement de l’animation technique et foncière.
Bien que favorable à un développement « agricole » nous sommes opposés au classement de cette zone .

Nous nous abstenons

5. Approbation de la convention habitat subséquente à la convention cadre habitat à caractère multi-sites avec la métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux
Il s’agit d’une convention qui permet de répondre à la création urgente de logements sociaux. Elle lie la Métropole et l’EPF PACA (Etablissement public foncier) et la commune

Nous votons POUR

6. Servitude de passage de canalisations souterraines des eaux usées et des eaux pluviales au profit de la commune de Velaux sise 139 Avenue de la République

Nous votons POUR

7. Bail emphytéotique administratif entre la commune de Velaux et la SCCV Velaux Louise Collet – Substitution entre la SCCV Velaux Louise Collet et la société Grand Delta Habitat

C’est un changement de société d’ou une régularisation administrative

Nous votons POUR

8. Procédure d’incorporation dans le domaine communal des biens vacants et sans maître –Acquisition de plein droit propriété ANDRAUD

Bien sans propriétaire qui revient à la commune

Nous votons POUR

9. Procédure d’incorporation dans le domaine communal des biens vacants et sans maître –Acquisition de plein droit propriété MATHERON

Bien sans propriétaire qui revient à la commune

Nous votons POUR

10. Acquisition par la commune des parcelles CL206 à CL212 et des parcelles CL236, 237, 238,239 et 249 appartenait à la SAFER sise lieu- dit  » les Fauconnières »

Question de Velaux-en-Avant :

Une société, « les jardins de la concernade », est chargée d’entretenir les oliviers.
Il s’agit d’une société spécialisée dans la culture de melons et racines basée à Rognes. Y a-t-il eu un appel d’offre ?

Mr le Maire nous informe que cette société était déjà en relation avec la SAFER avant la vente et que la commune n’était pas active dans ce choix. C’est également la même réponse concernant l’élevage caprin qui ne fait pas partie des compétences de la commune et qui est géré par la SAFER, la chambre d’agriculture et la Métropole. L’idée est de permettre l’installation d’un jeune agriculteur.

C’est nouveau, la commune achète un terrain et ne maitrise pas ce qui est fait dessus (Voir point 4 précédent). Nous nous posons des questions sur le suivi de ce projet par la Métropole qui ne permet plus aux agriculteurs Velauxiens d’être des acteurs privilégiés dans leur commune. Nous serons très vigilants sur le devenir de cette zone et de tout ce qui sera fait pour justifier les « avantages » du PAEN.

Nous nous abstenons

11. Acquisitions et cessions opérées en 2017 et état du stock foncier détenu par l’Etablissement Public Foncier PACA

La commune a réalisé, avec l’aide de l’EPF,l’acquisition de MIDIFER (décharge près de l’ancienne gare SNCF) pour une valeur de 288 000 €

Stock foncier acquis au 12/2017
La cave coopérative pour 1 000 000 €
Le terrain du clos félibre pour 2 630 000 €
Le terrain CARRERA pour 36 363 €

Pas de vote

12. Bilan des acquisitions et cessions immobilières réalisées sur la commune de Velaux pour l’année 2017

Acquisitions foncières en 2017

Terrain 37 m2 rue du château d’If pour 1€
Lotissement Bellevue 33 parcelles 20 848 m2 pour 1€ à la Colline.

Cession en 2017

Terrain au collet blanc à coté de la coopérative oléicole aux Vignerons du mistral pour 6660 €

Pas de vote

13. Transfert d’office dans le domaine public communal de voies privées

Il s’agit de transférer des voies privées dans le domaine public
Ces voies sont situées :
Dans le lotissement des lavandes, La massugo, Le Moulin, Le puits de jacquet, Le Pagnol, Le stade et le chemin de la plaine de Pécout.

Pour l’anecdote, les voies qui deviennent communales sont soumises au respect du stationnement.

Nous votons POUR

14. Elections professionnelles du 06/12/18 au Comité Technique

Détermination du nombre de représentants du personnel et de représentants des élus et décision du recueil de l’avis du collège employeur. Il s’agit de voter pour les choix faits par les organisations syndicales.

Nous votons POUR

15. Plan de formation annuel au profit des agents de la commune de Velaux
Présentation du plan de formation des agents municipaux

Nous votons POUR

16. Mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions de l’expertise et de l engagement professionnel (RIFSEEP)-Filière culturelle –Cadre d’emplois d’assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques.

Mise en place d’un nouveau régime indemnitaire en fonction des fonctions ,des sujétions de l’expertise et de l’engagement professionnel .Mr le Maire nous explique rapidement en quoi cela consiste en terme de gestion du personnel.

Nous votons POUR

17. Modification du tableau des emplois communaux

Il appartient au conseil municipal de fixer l’effectif des emplois nécessaires au fonctionnement des services et de valider les changements dus aux nouvelles affectations, promotions, retraites….

Il est à noter 2 recrutements dont 1 au service urbanisme et l’autre pour la refonte du service Internet de la ville

Nous votons POUR

18. Décisions municipales

Demandes de subventions pour :

Le service technique
La rénovation du presbytère
La création de parkings dans les lotissements « Les hameaux de Velaux et « La colline »
L’aménagement et la sécurisation de la voie « allée Evariste Gallois »
La rénovation d’équipement au foyer Padovani et création d’un parking
La rénovation de bâtiments anciens
Des travaux d’éclairage public
La rénovation de l’école primaire Jean Jaurès
La réhabilitation urgente de l’aire d’accueil des gens du voyage

Le service de police municipale

Désignation d’un avocat pour contentieux entre la commune de Velaux et un citoyen.

Le service cimetière

Attribution de concessions

Pas de vote