L'équipe de Velaux en Avant
Bienvenue sur notre site !

Nous sommes heureux de vous accueillir sur ces pages. Nous allons vous faire partager notre actualité, vous rendre compte des conseils municipaux, traiter de différents sujets d'actualité.
Nous déposerons également des dossiers plus complets, des enquêtes, des points de vue ainsi que divers articles.
Prenez le temps de découvrir nos photos, de retrouver des souvenirs du temps passé, de lire les témoignages.
Nous serons à l'écoute de tous ceux qui voudront échanger et dialoguer à propos de notre commune.

Bonne lecture,
Le groupe de Velaux en Avant

Actualités

Résultat des élections européennes 2019 à Velaux

Les élections européennes de 2019 de France se tiennent le , à fin de désigner les députés représentant la France au Parlement européen.

Nous vous mettons à disposition les résultats définitifs sur la commune de Velaux, obtenus lors du dépouillement des différents bureaux de votes.

élections européennes 2019

Participation

Inscrits : 7 138
Votants : 3 971 (53,704 %)
Abstentions : 3 167 (46,296 %)
Blancs : 75 (1,53 %)
Nuls : 53 (0,448 %)
Exprimés : 3 843 (98,022 %)

Source : Résultats officiels de la mairie

Pour comparaison, lors des élections européennes de 2014, le taux de votants pour la commune était de 45,53 % (source : Ministère de l’Intérieur)

Résultat

Les électeurs avaient le choix entre 34 listes candidats.
Les listes sont classées en fonction du nombre de voix obtenues.

Candidats Voix
M. Jordan BARDELLA Rassemblement national 1 089 (28,34 %)
Mme Nathalie LOISEAU La République en marche 872 (22,69 %)
M. Yannick JADOT Europe Écologie Les Verts 517 (13,45 %)
M. François-Xavier BELLAMY Les Républicains 266 (6,92 %)
M. Raphaël GLUCKSMANN Parti socialiste 208 (5,41 %)
Mme Manon AUBRY La France insoumise 166 (4,32 %)
M. Ian BROSSAT Parti communiste français 125 (3,25 %)
M. Nicolas Dupont-Aignan Debout la France 124 (3,23 %)
M. Dominique BOURG Urgence Écologie 97 (2,52 %)
M. Benoît HAMON Génération.s 88 (2,29 %)
M. Jean-Christophe LAGARDE Union des démocrates et indépendants 88 (2,29 %)
Mme Hélène THOUY Parti animaliste 79 (2,06 %)
M. Florian PHILIPPOT Les Patriotes 34 (0,88 %)
M. François ASSELINEAU Union populaire républicaine 32 (0,83 %)
M. Francis LALANNE Alliance Jaune 25 (0,65 %)
Mme Nathalie ARTHAUD Lutte ouvrière 13 (0,34 %)
M. Olivier BIDOU Artisans, commerçants, Professions Libérales et Indépendants 6 (0,16 %)
M. Pierre DIEUMEGARD Europe Démocratie Espéranto 3 (0,08 %)
Mme Florie MARIE Parti pirate 3 (0,08 %)
Mme Sophie CAILLAUD Allons enfants 3 (0,08 %)
Mme Thérèse DELFEL Parti pour la décroissance 2 (0,05 %)
M. Audric ALEXANDRE Parti des citoyens européens 1 (0,03 %)
M. Yves GERNIGON Parti fédéraliste européen 1 (0,03 %)
M. Christophe CHALENÇON Évolution citoyenne 1 (0,03 %)
M. Robert DE PRÉVOISIN Alliance royale 0 (0 %)
M. Renaud CAMUS La Ligne claire 0 (0 %)
Mme Hadama TRAORÉ Démocratie représentative 0 (0 %)
M. Vincent VAUCLIN Dissidence française 0 (0 %)
M. Gilles HELGEN Mouvement pour l’initiative citoyenne 0 (0 %)
Mme Nathalie TOMASINI À voix égales 0 (0 %)
Mme Cathy Denise Ginette Corbet Neutre et actif 0 (0 %)
M. Antonio SANCHEZ Parti révolutionnaire Communistes 0 (0 %)
M. Christian Luc PERSON Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité 0 (0 %)
M. Nagib AZERGUI Union des démocrates musulmans français 0 (0 %)

Source : Résultats officiels de la mairie

Élections passés :

Résultats des élections législatives de 2017 à Velaux
Résultats de l’élection présidentielle 2017 à Velaux
Résultats des élections régionales 2015 à Velaux
Résultats des élections sénatoriales de septembre 2014 à Velaux

Compte-rendu du conseil municipal du 11 avril 2019

1. Approbation du compte de gestion 2018 de la commune

Comme chaque année il s’agit de valider la conformité de la réalisation administrative des mouvements comptables faits par le percepteur des impôts. Il reprend les opérations liées à l’exercice 2018 et doit être conforme au compte administratif.

Nous nous abstenons n’ayant pas voté pour ce budget

2. Approbation du compte administratif 2018 de la commune

Il s’agit de valider la conformité de la réalisation administrative des mouvements comptables. Il rapproche les prévisions du budget primitif avec les réalisations effectives.

Nous nous abstenons n’ayant pas voté pour ce budget

3. Affectation du résultat du compte administratif 2018 de la commune

Il s’agit de réaffecter le résultat positif de la section de fonctionnement qui est de :

1 078 866,77 € en autofinancement au compte 1068 de la section d’investissement « Excédent de fonctionnement capitalisé » et 3 395 032,08 € en recette de fonctionnement sur la ligne budgétaire 002 « Excédent de fonctionnement antérieur reporté »

Ce choix est tout à fait arbitraire.

Nous nous abstenons n’ayant pas voté positivement pour ce budget

4. Vote des taux d’imposition -Exercice 2019

  • Taxe d’habitation : 18,16 %
  • Taxe sur le foncier bâti : 23,44 %
  • Taxe sur le foncier non bâti : 41,56 %

Pas de modification des taux. M. le Maire rappelle que la taxation du non bâti est négligeable.

La disparition programmée de la taxe d’habitation peut amener à des changements dans le futur si celle n’est pas compensée totalement.

Nous votons POUR

5. Vote du budget primitif 2019 de la commune
Fait suite à la présentation des orientations budgétaires lors du précédent conseil municipal,  pour laquelle nous nous étions exprimés contre.

Nous faisons la remarque que la ligne 611 fait part d’une estimation de dépenses en frais de fonctionnement de l’ordre de 1 478 200 € alors que la dépense effective en 2018 est de 897 856 € pour une estimation au budget primitif 2018 qui était de 1 048 010 €. Il est très difficile de suivre le détail des dépenses  par poste dans cette ligne car elle regroupe tous les contrats de prestations de services par les entreprises sans les différencier.

Nous nous interrogeons donc sur cet écart conséquent. M. le Maire nous informe donc que les coûts associés sont liés aux prises en comptes de EVEA ainsi que la salle Nova qui sont intégrés dans cette valeur et exclus de la ligne des subventions. L’anticipation élevée des nouvelles dépenses imprévues dans cette ligne budgétaire ne permet pas de savoir dans quel but mais simplement d’éviter de devoir réaliser des décisions modificatives du budget en cours d’année .

Chap/art Libellé Pour mémoire budget précédent Proposition nouvelle
611 Contrats de prestations de services 1 049 100,00 1 478 200,00

Nous avons effectué deux remarques concernant certaines dépenses dans la partie de la variation du patrimoine (où toutes les dépenses et acquisitions sont répertoriées).
La première concerne les toilettes des 4 tours pour un coût de 29 552,4 €, justifié par le terrassement et l’assainissement, et la deuxième à propos des études de sols effectuées dans le bar de la place Caire pour 26 777,33 €. Nous n’avons pas de détail sur ces dépenses qui nous paraissent élevées. M. le maire nous répond que c’est le juste prix.
Le budget des subventions aux associations passe de 633 617 € en dépenses effectives en 2018, à une proposition à 279 900 € pour 2019. La baisse est due à la mise en gestion par la mairie de la salle Nova et EVEA ( pour rappel, la subvention pour  EVEA était de 440 000 € en 2018 ). Ceci n’est donc pas une économie pour la commune, mais un changement de ligne budgétaire.
Nous notons également que dans la section « Actions de formations », les formations effectuées par les membres de l’opposition de l’association Velaux En Avant n’apparaissent pas cette année, contrairement à l’année 2018. Elles ne sont pourtant pas négligeables et sont au nombre de 9 :

  • 14 mars : Etre élu local en 2018. Prendre le temps de faire son bilan personnel à Vitrolles
  • 29 mars : CROWFUNDING Le financement participatif pour les collectivités locales à Ensues la redonne
  • 25 mai : Argumenter pour convaincre à Vitrolles
  • 12 avril : La santé au travail dans les collectivités, les risques psychosociaux à Vitrolles
  • 5 juin : Numérique et développement du territoire à Mouries
  • 3 octobre : Améliorer et optimiser le plan communal de sauvegarde à  Plan d’Orgon
  • 5 octobre : FEDER/FSE Quelles possibilités de financement pour les communes à Pélissanne
  • 23 novembre : La gestion du patrimoine immobilier communal: mettre en place une stratégie. à Fuveau.
  • 27 novembre : Aménagement du territoire : revaloriser le centre ancien à Andiol

Nous votons CONTRE ce budget Primitif

6. Financement d’installations sportives par la Fédération Française de Football pour l’implantation du gazon synthétique sur le terrain de football

Il s’agit de voter les subventions obtenues pour la construction du stade synthétique.

En détail :

  • 544 486,95 € HT de subvention du Conseil Départemental (CDDA 70%)
  • 77 783,85 € HT (FAFA 10%) de subvention de la Fédération Française de Football
  • 155 567,70 € HT de part communale.

Nous votons POUR

7. Bilan des acquisitions et cessions immobilières réalisées sur la commune de Velaux pour l’année 2018

Il s’agit de voter les acquisitions réalisées par la Mairie pour des voiries au prix de l’euro symbolique, sur des transferts automatiques dus à des propriétaires non trouvés, et pour le terrain prévu pour le lycée.

Nous votons POUR

8. Transfert d’office dans le domaine public communal de voies privées – lancement de la procédure

Il s’agit de transférer dans le domaine public des voies privées utilisées et entretenues par les services publics.

Nous votons POUR

9. Cession amiable et déclassement d’une emprise appartenant au domaine public communal sise avenue Sarah Bernhardt -délibération de principe

Il s’agit de la parcelle située à l’arrière de la cave viticole.

Nous votons POUR

10. Avis sur l’arrêté préfectoral identifiant les secteurs d’information sur les sols sur la commune de Velaux

Document sensé informer la population sur la pollution des sols et garantir la compatibilité entre les usages potentiels et l’état des sols (afin de préserver la santé, la sécurité et l’environnement)?

Nous constatons que le préfet ne porte plus la zone SIFE en tant que zone polluée.

M. le Maire nous informe que ce site de la SIFE continuera à être considéré comme pollué par la commune. Reste à la mairie 6 mois pour ajouter la zone SIFE à cet avis. Nous resterons attentifs sur ce sujet car cette zone est vouée à être urbanisée.

En ce qui concerne les deux autres zones, soit la plaine de PECOUT et la décharge MIDIFER, elles sont bien identifiées polluées sur la liste de M. le préfet.

Nous votons POUR

11. Autorisation de déposer une demande de défrichement sur la parcelle cadastrée section CB n°1

La SAFER permet à des agriculteurs d’acheter des parcelles de la zone PAEN de la commune. Les terrains qui sont en friche sont d’abord remis en état, afin de ne pas imposer cette dépense souvent plus onéreuse que le terrain pour l’acheteur.

Nous votons POUR

12. Actualisation de la tarification des abonnements de l’Espace Nova Velaux

Nous demandons pour quelle raison l’abonnement est passé de 6 à 5 spectacles, et si c’est une question de prix de l’abonnement ? M. Guérin, adjoint à la culture, nous fait part de sa totale confiance en son équipe de programmation qui gère ces questions. Il indique que cela fait suite à une étude, et des statistiques réalisées régulièrement chaque année. La réactualisation des propositions de tarifications est donc adaptée à ces résultats. Il nous fait la remarque que cela rejoint notre avis de l’année précédente sur ce sujet et que cela montre qu’on est entendus. Nous sommes ravis que nos remarques soient prises en compte par l’équipe de M. l’adjoint, et il apparaît que nos avis soient fondés, puisqu’ils sont suivis.

Nous nous abstenons

13. Décisions municipales

Direction générale des services

Contentieux Commune de Velaux / M. AMAOUCHE : Désignation d’un avocat

Service Etat Civil

Attribution de concession

Service technique

Demandes de subventions :

  • Travaux de proximité et rénovation de l’école Jean Jaurès
  • Travaux de voirie Font de Laurent et chemin de la Vérane
  • Travaux de voirie impasse Couderc et quartier des camards
  • Travaux de rénovation château des 4 tours

Question de M. Marc PALLET :
« 1. Lors du dernier conseil municipal, M. le Maire a annoncé qu’il devait rencontrer M. le préfet pour définir l’avenir de la zone occupée par la SIFE.
Nous constatons qu’à l’ordre du jour du prochain conseil municipal, question 10, cette zone n’a pas été définie comme SIS. Cela doit-il se faire, ou la zone n’est plus considérée comme polluée ? »

Réponse de M. le Maire

La réponse a été donnée durant le débat de la question 10.

Question de Mme Claire ADOULT:
« 2. La question 12 du prochain conseil municipal porte sur l’actualisation de la tarification des abonnements de l’espace Nova Velaux. Nous constatons qu’ « un tarif spécial est annoncé afin de s’adapter à la diversité des propositions », avec un « tarif conférence et cinéma »  à 5€.
Lors de la présentation du budget administratif de 2012 (p 91), il est apparu l’achat de plusieurs moyens techniques 3D, dont 360 paires de lunettes, ceci pour un montant équivalent à  127 333 € d’installation numérique et 3D (dont 110 734 € clairement identifiés pour la 3D dans le descriptif du budget).
Nous profitons de ce conseil municipal pour savoir si il est prévu que cet investissement soit un jour utilisé à l’espace Nova Velaux, et si le tarif cinéma de 5€ sera alors appliqué, ou y aura t-il un tarif différent pour les films en 3D, qui n’est pas dans cette actualisation de la tarification ? »

Réponse de M. le maire, ainsi que MM. Palmitessa et Guérin.

Lors de la création de la salle Nova, il avait été prévu d’organiser des séances de cinéma. Du matériel spécifique au 3D avait ainsi été acheté, pour une somme adéquate à ce système.

Cependant, la commune n’a pas l’autorisation via l’agrément ( payant) du CNC ( centre national du cinéma et de l’image animée) d’utiliser la salle à des fins cinématographiques. En conséquence, seuls 6 films par an peuvent être projetés. Le choix de la majorité est de réserver ces films au jeune public.
Le matériel acheté pour la 3D n’a pratiquement jamais été utilisé. Les frais occasionnés par ces dépenses, sans certitude d’avoir l’agrément nécessaire, se révèlent être une anticipation faite avec un risque de refus.

On nous informe que l’achat d’un vidéo projecteur 3D, bien que plus cher à l’achat, permet d’offrir une qualité excellente pour les spectacles projetés au cours de l’année, et on nous assure que le surplus en coût de l’option 3D est négligeable. Nous ne sommes qu’à demi rassurés, car nous ne connaissons pas le prix de ce matériel, et nous n’avons pas de comparaison avec un projecteur 2D. Il est heureux que ce matériel puisse être utilisé, et que la municipalité n’aie pas dû en plus, racheter un autre projecteur !

Nous notons toutefois, que ce n’est pas le cas pour le reste du matériel, qui va continuer à dormir dans des placards (comme les lunettes 3D par exemple). Nous déplorons aussi l’impossibilité de diffusion de films 3D, et ce gaspillage d’argent public, bien que la majorité ait tenté de justifier ce manque d’anticipation, alors que la dépense a bien été supportée par les contribuables velauxiens.

M. le maire a clôturé la séance, Mme la première adjointe Laurence MONET l’a interpellé afin d’apporter un complément d’information sur la raison de son vote négatif sur une ligne budgétaire. Un document écrit dont nous n’avons pas eu connaissance ni pendant ni avant le conseil municipal a été remis hors conseil municipal à M. le Maire pour être rajouté au compte rendu officiel.

Analyse : Faudrait-il une salle municipale disponible à la location pour les particuliers à Velaux ?

Oui (95 %)
Non (5 %)

Voir le sondage terminé

Votre participation a permis de répondre favorablement à notre question cette semaine. En effet, contrairement à certaines communes avoisinantes, Velaux ne dispose pas, à ce jour, d’une salle disponible pour les événements privés des velauxiens.

De nombreuses salles communales pourraient accueillir un tel public, puisque des manifestations associatives y sont organisées régulièrement.

Vos commentaires ont fait apparaitre un questionnement sur la réglementation qui serait mise en place autour de cet éventuel projet :
– A quelle fréquence pourrait-elle être utilisée ?
– Quel coût cela représenterait-il pour les velauxiens ?

Le champ d’utilisation des salles de Velaux pourrait être alors élargi afin de favoriser un dynamisme au sein du village.

Concertation relative au plan de déplacement urbains de la métropole Aix-Marseille-Provence

La métropole invite actuellement tous les habitants et acteurs socio-économiques à se réunir au travers de concertations publiques, afin d’analyser les problèmes de déplacement et mobilité au sein de nos villes et villages, mais surtout d’évoquer et de recenser les problèmes de chacun.
Nous nous sommes donc rendus à cette deuxième réunion de travail (sous forme d’ateliers participatifs) qui s’est déroulée ce vendredi 5 avril à Rognac, en présence du Maire Mr LE RUDELIER  (un petit encart mentionnait rapidement cette concertation dans Le Velauxien d’avril 2019 p.6).
Peu de velauxiens étaient présents, hélas, peut-être en raison du manque de communication de la municipalité à ce sujet. Nous avons pourtant constaté que le problème de la mobilité et du déplacement est au centre de préoccupations des habitants de Velaux.
Les divers sujets qui préoccupent les velauxiens, mais aussi les habitants des communes voisines ont été abordés, à savoir, la saturation de la CD20, la zone de co-voiturage de Coudoux, la réouverture de la gare de Velaux, le manque de bus, et bien d’autres. Toutes les idées étaient les bienvenues, elles seront analysées et listées afin de permettre de trouver des solutions globales et satisfaisantes à ces enjeux d’avenir.
Toute l’étude est à consulter régulièrement en ligne, par secteurs sur le site registre-numerique.fr.

Val de l’Arc – Avis d’enquête publique sur la commune de Berre l’étang

Un avis d’enquête publique sur la demande émanant de la société Val de l’Arc de construire une extension de la plate-forme logistique située sur la zone Euroflory Parc, 375, allée Henri Moisson, à Berre l’étang, vient d’être mis en consultation dans les mairies concernées, dont Velaux fait partie.
Le dossier est consultable en mairie de Velaux aux heures d’ouverture, et un registre est mis à la disposition du public pour toute remarque ou avis.

Le commissaire enquêteur sera présent en mairie de Velaux pour recevoir le public le mardi 16 avril 2019 de 9h à 12h.

Dans les grandes lignes, le projet prévoit la construction de 63 silos supplémentaires afin de stocker (entre autres) des billes de plastique, qui alimentent les sites pétrochimiques de Lyondellbasell par exemple, et qui transitent par le port de Fos sur mer. Le site comprend actuellement une cinquantaine de silos. La société prévoit donc de doubler le stockage de produits plastiques. A l’heure où on demande aux citoyens de limiter l’usage du plastique, n’est-ce pas contradictoire ?
Notre groupe, qui a toujours été en faveur du respect de la nature et d’un retour à des principes respectueux de l’écologie, ne peut que condamner ce projet, qui comprendra également la création d’une plateforme de stockage de 20 000m2.
De plus, la CD113, déjà bien engorgée, verra sa circulation augmentée par les 100 rotations supplémentaires de camions prévues par jour!
Ce projet ne nous paraît donc pas compatible avec les nuisances et contraintes que subit déjà ce périmètre, qui touche d’ailleurs notre commune.

Voici tous les liens qui permettent d’accéder au dossier sur le site de la préfecture des Bouches-du-Rhône :

Entreprise : VAL de l’ARC
Objet : Modifications substantielles des conditions d’exploitation de l’activité de stockages de matières plastiques (entrepôt, silos, aménagements extérieurs)

Fichier Résumé non technique étude d’impact et de dangers (format : PDF – 0,62 Mo)

Fichier Avis de l’Autorité Environnementale (format : PDF – 0,51 Mo)

Fichier Mémoire en réponse de l’exploitant à l’avis de l’Autorité Environnementale (format : PDF – 4,45 Mo)

Fichier Arrêté d’ouverture d’enquête publique (format : PDF – 1,73 Mo)

Fichier Avis d’enquête publique (format : PDF – 0,93 Mo)

Fichier Dossier de demande d’autorisation environnementale (format : ZIP – 47,30 Mo)

Fichier Consulter le dossier sur le site projets-environnement.gouv

Avis des services :

Fichier Avis de l’Agence Régionale de Santée (format : PDF – 0,98 Mo)

Fichier Avis de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer 1/2 (format : PDF – 0,17 Mo)

Fichier Avis de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer 2/2 (format : PDF – 0,04 Mo)

Fichier Avis de la Direction Régionales aux Affaires Culturelles (format : PDF – 0,30 Mo)

Fichier Avis de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (format : PDF – 0,21 Mo)

Fichier Avis de la Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours 1/2 (format : PDF – 0,08 Mo)

Fichier Avis de la Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours 2/2 (format : PDF – 0,09 Mo)

Ordre du jour du conseil municipal du 11 Avril 2018

  1. Approbation du compte de gestion 2018 de la commune
  2. Approbation du compte administratif 2018 de la commune
  3. Affectation du résultat du compte administratif 2018 de la commune
  4. Vote des taux d’imposition -Exercice2019
  5. Vote du budget primitif 2019 de la commune
  6. Financement d’installations sportives par la Fédération Française de Football pour l’implantation du gazon synthétique sur le terrain de football
  7. Bilan des acquisitions et cessions immobilières réalisées sur la commune de Velaux pour l’année 2018
  8. Transfert d’office dans le domaine public communal de voies privées – lancement de la procédure
  9. Cession amiable et déclassement d’une emprise appartenant au domaine public communal sise avenue Sarah Bernhardt -délibération de principe
  10. Avis sur l’arrêté préfectoral identifiant les secteurs d’information sur les sols sur la commune de Velaux
  11. Autorisation de déposer une demande de défrichement sur la parcelle cadastrée section CB n°1
  12. Actualisation de la tarification des abonnements de l’Espace Nova Velaux
  13. Décisions municipales

Compte rendu du conseil municipal du 28 février 2019

1. Vote du débat d’orientations budgétaire (DOB) 2019 sur la base d’un rapport.

Mr le maire nous a fait part de ses choix d’orientations budgétaires pour l’année à venir. Il a exposé au conseil municipal sa vision de la gestion des finances, en insistant sur la baisse des subventions, et le coût pour la commune de la reprise d’activité par la métropole. Ce n’est pas nouveau, mais c’est censé justifier le manque de moyens dont dispose la commune pour l’investissement.

Pour autant nous avons eu droit à une lecture factuelle de ses projets pour 2019.
Le terme « débat » utilisé à ce sujet n’est en fait qu’une figure de style pour une présentation de décisions déjà validées et décidées en interne. Il est utopique d’espérer qu’une discussion ou un vrai débat puisse avoir lieu lors d’un conseil municipal à Velaux, ou que l’avis de l’opposition puisse compter !

Nous avons donc posé quelques questions pendant et après la présentation.
Compte-tenu du volume d’information, nous nous efforcerons de faire remonter les points importants que nous avons soulevés durant ce conseil municipal, et les réponses apportées ou pas par Mr le Maire.

Le débat s’est déroulé suivant la présentation d’un rapport, que vous pouvez consulter en cliquant ici.
L’objectif de ce rapport est de présenter les orientations budgétaires de la commune pour l’année 2019, en précisant les hypothèses d’évolution retenues pour élaborer le budget en matière de finances, de fiscalité, de tarification, de subventions, et en y intégrant les évolutions des relations financières avec la Métropole Aix-Marseille-Provence.
La présentation a porté sur :

• L’évolution des recettes de fonctionnement
• La gestion de la dette
• La gestion des ressources humaines
• L’évolution des dépenses refonctionnent
• Les principales opérations d’investissement prévues

Durant la présentation, Mr le maire a signalé que la reprise des compétences « Eaux pluviales » par la métropole coûte 4 fois plus cher à la commune pour l’entretien des bornes incendie, alors que la maintenance, qui était annuelle, est passée à 1 fois tous les 3 ans.
Pour rappel, la métropole a récupéré les compétences suivantes : Eaux pluviales, défense extérieure contre l’incendie, les aires et parcs de stationnement et le plan local d’urbanisme.

L’évolution des recettes de fonctionnement

Tableau représentant d’une manière synthétique l’évolution des dotations de l’état :

Nous devons soustraire de ces dotations les pénalités pour carence en logements sociaux, estimées à 200 000 €.
Ce n’est pas une surprise, les dotations baissent et Velaux manque encore de logements sociaux.

Impôts directs

L’annulation de l’abattement général à la base avait été voté pour que l’état compense la perte de ressources maximales suite à l’annulation de la taxe d’habitation. Malheureusement, cette annulation n’est pas effective pour tous les citoyens et cela génère une augmentation pour ceux qui continuent à la payer. Espérons que l’état annulera rapidement cette taxe injuste.
Les taux d’imposition (hormis l’augmentation des bases) ne changeront pas cette année, seule l’assiette (ou la base) qui est décidée par l’état sera modifiée.
Concernant les charges de personnel, seul 1 employé communal est parti travailler à la métropole. Donc il n ‘y aura pas d’impact sur le personnel communal par rapport aux fonctions transférées et globalement sur le nombre d’employés.

L’échec de la création du lycée a imposé à la commune le rachat du terrain, situé à Velaux, mais jusqu’alors propriété de plusieurs communes, principalement Berre-l’Etang. Ceci a induit une augmentation de la dette, qui passe de 1 211 € à 1 253 €/habitant.

Les travaux sur les dégâts de la salle Nova, causés par un incendie criminel, ont généré une dépense de 252 533 €, mais seulement 120 000 € de remboursement ont été versés à ce jour par les assurances. Monsieur le maire nous informe également que le nettoyage des rideaux de scène a été mal réalisé (!) et que cela génère de nouvelles dépenses et litiges.

Nous demandons si le projet de parking de la Palun est encore d’actualité.
Mr le Maire nous répond que tous les terrains ont été achetés et que cela a pris beaucoup de temps, car des personnes, comme Mr Marc Pallet, ont ralenti le processus. En cause une parcelle lui appartenant, mais ayant déjà été achetée à un autre propriétaire ! Mr le Maire prétend que le juge aurait tranché en faveur de la commune, sans plus de précisions. Or, nous savons qu’il n’y a pas eu de procès, donc pas de jugement.

Quelques questions ont été posées après le débat :

  • Question posée par un membre de la majorité concernant le faible coût annoncé des réparations de la salle Nova.
    Mr le Maire nous informe que toutes les réparations ne sont pas comptabilisées et que les assurances n’ont pas encore tout remboursé.
  • Question posée par notre groupe demandant des précisions sur la sécurisation de l’allée devant le collège.
    Mr le Maire nous informe qu’une esplanade de sécurité sera (enfin !) crée devant l’entrée du collège et qu’un réaménagement des voies de circulation sera effectué pour permettre l’accès aux parkings des logements sociaux en contrebas de la voie actuelle (voir notre article sur le sujet datant de 2015).
Entrée du collège de Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant
  • Question concernant la limitation à 30 km/h sur le « territoire ». Nous demandons d’éclaircir le terme. Nous demandons également où seront implantés les feux tricolores annoncés à Velaux ?
    Mr le Maire nous informe que le territoire est en fait l’agglomération. C’est à dire ce qui se situe après chaque panneau d’entrée de Velaux.
Entrée de la commune de Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant

Concernant les feux, et après avoir réfuté l’annonce, (qui pourtant apparaît sur le dossier envoyé aux élus), et donc de se raviser, il précise qu’un feu tricolore pédagogique sera placé à un endroit stratégique tel que l’avenue du Général de Gaule qui descend du cimetière en venant de Rognac. Ce sera pour l’instant un essai avant d’en mettre dans d’autres lieux à risques de la commune. Ce programme est évalué à 77 600 € TTC.

Une baisse du nombre d’habitants a été constatée.
Mr le maire explique que cela est dû au manque de foncier et de logements. Pour autant, il nous a exposé comment il a obtenu une grande partie des propriétés communales de Velaux pour l’euro symbolique, en faisant du donnant-donnant, permis de construire contre terrain à 1 €. Il est sans aucun doute intéressant pour une commune de récupérer des terrains sans les payer, mais alors tout le monde doit être logé à la même enseigne et chacun doit pouvoir effectivement avoir une porte de négociation. Il nous a bien fait comprendre que la puissance d’un maire reposait sur sa maîtrise du foncier communal et que « terrain vendu, terrain perdu » (devise qu’il nous a souvent répétée)

Nous apprenons que la commune est propriétaire de nombreuses parcelles, mais que seuls les logements sociaux en cours de construction au-dessus des terrains de tennis à la bastide Bertin seront livrés en 2019, rien d’autre n’est prévu.

Concernant le Clos du Félibre, des faits nouveaux ont repoussé et modifié le projet : l’étude d’inondabilité.
Voir page 13 du compte rendu de l’enquête qui a imposé une réduction des logements (réduits maintenant à 102 au total) à cause de ces nouvelles contraintes !

Mr le Maire nous fait remarquer qu’à force de mettre des contraintes plus rien ne se fait… Or le projet initial aurait pu être terminé, il y a maintenant 8 ans, si la mairie ne s’y était pas opposée. Cela démontre les contradictions d’une majorité qui veut décider de tout unilatéralement, au détriment des habitants de Velaux, qui continuent de payer la taxe sur les carences en logements et ont du mal à se loger. Nous avions écrit un article en octobre 2016 sur le projet initial datant de 2011.

Une question concernant les coûts de la sûreté/sécurité liés au risque terroriste a permis de connaître la somme de 45 000 € de dépenses.

L’éclairage à LEDs qui sera installé ne sera pas solaire mais électrique.

Concernant l’aire des gens du voyage, le problème persiste et il n’y a pas d’avancée pour le terrain communal mixant un terrain de la commune de Berre l’Etang. Il est regrettable que la commune continue de payer des frais pour l’entretien de la zone provisoire actuelle, et également un quote-part à la métropole.

  • Question de notre groupe : suite à la catastrophe de la rue d’Endoume à Marseille, avait-on identifié des immeubles insalubres à Velaux ?
    Mr le maire nous a indiqué que non.

Des travaux de réfection seront effectués sur le toit de la première Mairie (actuel local de la Croix Rouge) mais nous nous posons des questions sur le devenir de ce bâtiment emblématique de Velaux.

Crédit photo : Velaux en Avant
  • A la question de savoir si un critère de restauration pour le futur restaurant qui sera implanté à la place Caire avait été défini, Mr le maire refuse de répondre et affirme que tout cela sera présenté aux citoyens au moment voulu.
    Rappelons tout de même que le coût estimé de la première tranche de travaux pour la réfection des bâtiments communaux de la place Caire s’élève à 1 795 000 € TTC.
Place Caire à Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant
  • Question de notre groupe sur l’objectif d’une vidéo surveillance et la transmission des informations.
    Son installation est réalisée dans un but de prévention et on nous fait remarquer que c’est grâce à cela que l’incendiaire de la salle Nova a été arrêté. Le coût de cette installation est très important (estimé à 450 000 € TTC), mais cela va diminuer dans le temps et les techniques et caméras évoluent et coûtent plus cher. Nous apprenons également que le nom de « voisins vigilants » doit être modifié car l’appellation ayant été déposée, elle n’est plus utilisable dans ces termes.

Mr le maire nous informe qu’une fibre optique sera spécialement dédiée à la transmission des données entre la mairie et la gendarmerie, mais que cela n’a aucun lien avec l’arrivée de la fibre pour les particuliers sur la commune.

  • Nous demandons quel sera le périmètre de revalorisation de la place Caire, et où va se situer le local du comité des fêtes ?
    On nous informe que le périmètre de la première tranche de travaux de la place Caire sera les bâtiments compris entre le bar et l’ancien cercle.
Crédit photo : Velaux en Avant

Le comité des fêtes se situera dorénavant dans l’ancien local du parti socialiste et dans l’ancienne coop (ou cinéma).

  • Une question a été posée par l’équipe d’opposition de Velaux à Venir sur l’antenne relais de la garenne qui n’est plus cachée par son feuillage artificiel.
    Mr le maire explique que des travaux de maintenance ont nécessité de déshabiller l’antenne provisoirement.

Nous avons posé 2 questions orales :

Question n°1 : Le site de la Sife est l’un des plus grands prévus pour une extension future de Velaux. En 2015 la mairie actait le droit de préemption dans un objectif d’aménagement futur de la zone (groupe scolaire, commerce, habitat). Il est actuellement pollué en partie et à l’époque une estimation de 285 000 € de frais de dépollution avait été évoquée. En cas de vente, le propriétaire serait donc tenu de dépolluer le lieu ou pas? Sachant que les projets sont identifiés dans le PLU et que nous continuons à payer des frais de carences en logement des actions vont-elles être engagées par la commune afin de réhabiliter au plus tôt ce quartier situé aux portes de Velaux ?

Mr le Maire nous répond que le terrain appartient toujours au propriétaire de la société BROWFIELDS et que c’est ce dernier qui devra le dépolluer.
Nous apprenons également que, le hasard faisant bien les choses, le 1er Mars, donc le lendemain de ce conseil municipal, Mr le Maire a une rencontre de prévue avec le sous-préfet et la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) pour évoquer ce sujet. Nous suivrons ce dossier, et nous demanderons des informations au prochain conseil.

Question n°2 : Lors de la requalification de l’avenue Jean Moulin, aucune séparation pour la circulation des vélos et des piétons n’a été réalisée sur le trottoir. Pourquoi cela n’a-il pas été clairement matérialisé au sol comme cela avait été prévu sur les orientations d’aménagement et de programmation relative aux dispositions portant sur les transports et les déplacements ?

Mr le maire nous informe qu’il fait confiance aux velauxiens pour qu’ils apprennent à gérer eux-mêmes la mixité piétons-vélos sur les trottoirs et que mettre des signalisations en plus était dommageable visuellement, car il y a déjà trop de panneaux.
Il estime que cela se fait déjà avec succès sur la première partie de l’Avenue.
Le problème, à notre avis, c’est que ce n’est pas comme ça que l’on développe l’utilisation des modes de déplacements doux. Nous n’en sommes qu’aux balbutiements, et nous pensons que les « nouveaux déplacements », tels que trottinettes, overboards, vélos électriques, etc…, devraient augmenter de façon exponentielle.
Nous estimons au contraire qu’il faut une démarcation claire piétons-vélos, et que la réalisation actuelle n’est pas conforme à ce que l’on attendait.

Orientations d’aménagement et de programmation – Elaboration du plan local d’urbanisme de Velaux

2. Décisions municipales

  • Service Etat civil : Attributions de concessions.
  • Services techniques : Marché MAPA pour le balayage des voiries et le marché d’approvisionnement du samedi.
  • Demande de subventions pour mise en accessibilité de bâtiments communaux recevant du public.
  • Service communication : Marché MAPA pour la refonte du site internet de la ville, l’hébergement, la maintenance et la formation.

Conclusion :
Clairement, ce budget s’inscrit dans une logique électorale : pouvoir rapidement réaliser certaines promesses faites depuis des années. Le choix s’est porté sur des réalisations hautement symboliques, comme le stade, la place Caire et la rénovation des voiries. Ceci va donc causer pendant l’année 2019 de nombreux désagréments, mais une visibilité importante pour la majorité.
Nous ne manquerons pas de revenir sur ces investissements lorsqu’ils seront terminés. Nous serons vigilants sur les choix effectués et les coûts pour la commune.
N’oublions jamais que le budget s’élabore sur des incertitudes de dotations et de subventions.

Pas de vélo à Velaux

Alors que notre député Jean-Marc Zulesi présente le « plan vélo » du gouvernement et surtout l’appel à projet qui doit permettre aux collectivités d’être soutenues dans « le déploiement de leur politique cyclable », nous nous demandons vraiment quelles anticipations et réflexions ont été faites à Velaux concernant ce sujet.
En effet, lors du conseil municipal du 11 juillet 2017, la majorité avait promis de créer un espace pour les « modes doux », avenue Jean Moulin car les trottoirs devaient être refaits à cette fin.

Pour toutes ces opérations, les études d’aménagement comprendront l’ensemble des prestations liées à leur exécution : terrassement, réfection de chaussée, trottoirs et liaisons par modes doux, pose de bordure, adaptation et réfection des réseaux, plantation, signalisation horizontale et verticale de police et directionnelle.

– Compte-rendu du conseil municipal du 11 juillet 2017, point 6. Mairie de Velaux

Finalement, on nous propose « un cheminement sécurisé suffisamment large pour une double circulation piéton-vélo » (Le Velauxien été 2018).

Trottoir piéton/vélo à Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant

Dans Le Velauxien de septembre 2018, la majorité se vante que « le trottoir de la partie haute de l’avenue a été élargi pour permettre la circulation des piétons et des cyclistes ».
Il nous semble que cette solution n’est satisfaisante ni pour les vélos, ni pour les piétons car cela peut être source de problèmes pour les deux parties.
En effet la cohabitation peut être dangereuse et chaque déplacement mériterait un espace sécurisé et séparé.
De plus, l’espace étant large et accessible, les automobilistes ont déjà investi ce trottoir et les voitures garées sont légion.

Crédit photo : Velaux en Avant

Toujours est-il qu’aucune piste cyclable n’a été réalisée lors de la réfection de l’avenue, ni prévue dans les projets en cours et à venir.
Quelle absence de progrès pour les déplacements doux à Velaux et quelle vision limitée de l’évolution des moyens de transports plus respectueux !

L’impact des déplacements dans une commune doit être selon nous l’un des axes prioritaires pour une équipe municipale à l’heure actuelle.
Cet enjeu est effectivement au cœur de nos préoccupations et sera l’une des propositions de notre groupe pour l’avenir de Velaux.

De plus, les rares arbres plantés de manière aléatoire ne réussiront pas à fournir une ombre pourtant nécessaire le long de cette voie dont le bitume sombre sera source de forte chaleur durant la belle saison.

De même, nous nous demandons pourquoi n’a-t’on pas fait enterrer toutes les lignes aériennes de cette avenue au moment des travaux ?
Non seulement cela aurait fait disparaître une pollution visuelle dans l’une des artères principales de Velaux, mais cela aurait aussi sécurisé l’avenue et les installations en question.

Enfin, nous regrettons l’absence, aux extrémités des trottoirs, de bandes d’éveil de la vigilance (BEV), qui ont pour but d’informer et d’alerter d’un danger et de sécuriser les usagers aveugles ou malvoyants lors de leur déplacement.
Nous remarquons aussi qu’aucun passage piéton n’a été tracé sur la voie et les rues transversales alors que l’avenue est déjà particulièrement utilisée.

Le trottoir avenue Jean Moulin à Velaux
Crédit photo : Velaux en Avant

Analyse : La salle Nova vous paraît-elle suffisamment exploitée ?

Oui (10 %)
Non (90 %)

Voir le sondage terminé

Tout d’abord nous souhaitons vous remercier pour votre participation active à notre question de sondage portant sur l’exploitation de l’espace Nova.

Vous êtes quasiment unanimes sur le fait que cette dernière est clairement sous-exploitée. Vous êtes nombreux à dire que la programmation actuelle et l’utilisation de la salle Nova ne permettent pas de rentabiliser le coût onéreux lié à sa construction et aux dépenses annexes (comme le matériel 3D par exemple) et ce constat persiste depuis sa création. 

Par vos commentaires constructifs, chacun d’entre vous a pu s’exprimer sur les alternatives possibles d’utilisation de l’espace Nova (vie associative, théâtre, concerts, cinéma, groupes de musique communaux…).

Nous ne pouvons donc que constater que depuis des années, la majorité n’entend pas les suggestions de ses administrés, pourtant les premiers concernés, tant culturellement que financièrement.