L'équipe de Velaux en Avant
Bienvenue sur notre site !

Nous sommes heureux de vous accueillir sur ces pages. Nous allons vous faire partager notre actualité, vous rendre compte des conseils municipaux, traiter de différents sujets d'actualité.
Nous déposerons également des dossiers plus complets, des enquêtes, des points de vue ainsi que divers articles.
Prenez le temps de découvrir nos photos, de retrouver des souvenirs du temps passé, de lire les témoignages.
Nous serons à l'écoute de tous ceux qui voudront échanger et dialoguer à propos de notre commune.

Bonne lecture,
Le groupe de Velaux en Avant

Actualités

Compte rendu du conseil municipal du 22 novembre 2018

1-Approbation des rapports de la CLECT portant évaluation des charges transférées entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et ses communes membres au titre des transferts et restitutions de compétences

Concerne le transfert des compétences des communes à la Métropole. La Commission Locale des Charges Transférées évalue le montant en € de chaque entité transférée. Chaque évaluation est votée par les membres. Le recueil nous a été transmis pour consultation.

Nous votons POUR

2-Approbation de la convention de dette récupérable relative aux transferts de compétences de la commune vers la métropole Aix-Marseille Provence au 01/01/18

Concerne le transfert des compétences des communes à la Métropole. Une convention doit être établie pour permettre la mise en œuvre de remboursement au profit de la commune.

Nous votons POUR

3-Approbation des avenants n°1 de prorogation aux conventions de gestions n°17/1276-17/1277 et 17/1278 entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux au titre des compétences transférées

Nous votons POUR

4-Décision modificative n°3 au budget primitif 2018 de la commune

Modification du budget primitif qui concerne des dépenses imprévues d’assainissement sur l’avenue Hélène Bouchet et la cessation du syndicat SILV (Lycée)

Nous votons POUR

5-Modification de la garantie d’emprunt accordée à la société 13 Habitat pour l’opération de réalisation de logements sociaux dénommée « Centre ancien »

Vote permettant à la société 13 Habitat de réaménager un emprunt pour lequel la commune s’est portée garant.

Nous votons POUR

6-Attribution de l’indemnité de conseil au nouveau Receveur municipal Mme LEFEBVRE

Il s’agit d’allouer une indemnité pour une aide relevant de prestations en conseil et assistance en matière budgétaire, économique, financière et comptable.

Nous nous abstenons

7-Renouvellement des conventions de partenariat avec le Relais d’Assistants Maternels Territorial (RAM) de 2019 à 2022

Il s’agit d’un vote concernant 2 conventions. Une convention de partenariat entre le relais d’Assistants Maternels de Pélissanne et les communes adhérentes à cette entente intercommunale, et une convention qui définit les conditions d’organisation et financière du RAM.

Nous votons POUR

8-Approbation de la convention entre la Sous-Préfecture d’Aix en Provence et la commune de Velaux pour la transmission électronique des actes au représentant de l’Etat.

Le vote consiste à accepter la télétransmission par voie électronique de ses actes (La société chargée de cette opération est St Berger Levrault)

Conclure une convention avec le sous-préfet.

Autoriser le maire à signer cette convention

Nous votons POUR

9-Autorisation de dépôt d’un permis de construire valant autorisation de travaux pour la réhabilitation des bâtiments communaux

Il s’agit des travaux prévus pour la réhabilitation des bâtiments de la Place Caire

Le projet final sera présenté à la population dès qu’il sera finalisé.

Nous votons POUR

10-Autorisation de dépôt d’une demande d’Autorisation de Travaux et d’aménagement d’un établissement recevant du public et d’une déclaration préalable de travaux pour l’aménagement de la Crèche la Bressarelle

Il s’agit des travaux prévus pour la modification de bâtiment Préfabriqués pour lesquels une demande de subventions avait été demandée en 2016 (CM du 02/06/2016). Le montant global s’élevait à 150 000 € et avait été préféré à des bâtiments « en dur » pour raison budgétaire. (La destruction aurait coûté 200 000€ d’après Mr le maire)

Ce projet concerne l’aménagement de 2 salles en section Bébé avec une augmentation de 10 berceaux.  L’évaluation des coûts fera l’objet d’un autre CM.
Malgré nos réserves concernant un projet qui a de toute évidence mal été évalué en amont, et qui va donc nécessiter une rallonge de budget impactant les finances de la commune,

Nous votons POUR

11-Dénomination d’une voie communale sur le chemin du Moulin « Impasse des écureuils »

Nous votons POUR

12-Echange d’une partie des parcelles cadastrées BD n°213p et BD n°228p situées au 17 Montée des Aires, entre la commune de Velaux et les Consorts TAILLEPIED

Valeur des parcelles échangées 2000 € HT pour 54 m2

Nous votons POUR

13-Approbation de la convention de mise à disposition d’un Délégué à la Protection des Données (DPO) de la ville de Salon de Provence dans le cadre de la mise en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

Il s’agit de voter pour la convention de mise à disposition d’un délégué (Exerçant dans la ville de Salon de Provence) à la protection des données pour la réalisation de missions sur la ville de Velaux et également de rembourser la ville de Salon des frais liés à cette activité.

Nous votons POUR

14-Adhésion de la commune de Velaux à la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le centre de gestion des Bouches du Rhône (CDG13) pour le risque « Prévoyance » du personnel municipal

Concerne l’adhésion à la convention de participation Prévoyance de la commune pour le personnel municipal

Nous votons POUR

15-Modification du tableau des emplois communaux

Il s’agit de la validation des avancements de grade du personnel municipal et de la mise à jour des postes

Nous votons POUR

16-Décisions municipales

Pole solidarité et éducation

Demande de subvention pour le fonctionnement de la petite enfance

Service état civil

Attribution de concessions

Service police

Demande de subvention pour l’achat de gilets pare-balles

Maison des associations

Convention pour la mise à disposition d’un terrain pour l’association ailes de Velaux

(Sur l’ex terrain du Lycée)

Nous votons POUR

Ordre du jour du conseil municipal du 22 Novembre 2018

  1. Approbation des rapports de la CLECT portant évaluation des charges transférées entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et ses communes membres au titre des transferts et restitutions de compétences
  2. Approbation de la convention de dette récupérable relative aux transferts de compétences de la commune vers la métropole Aix-Marseille Provence au 01/01/18
  3. Approbation des avenants n°1 de prorogation aux conventions de gestions n°17/1276-17/1277 et 17/1278 entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux au titre des compétences transférées
  4. Décision modificative n°3 au budget primitif 2018 de la commune
  5. Modification de la garantie d’emprunt accordée à la société 13 Habitat pour l’opération de réalisation de logements sociaux dénommée « Centre ancien »
  6. Attribution de l’indemnité de conseil au nouveau Receveur municipal Mme LEFEBVRE
  7. Renouvellement des conventions de partenariat avec le Relais d’Assistants Maternels Territorial (RAM) de 2019 à 2022
  8. Approbation de la convention entre la Sous-Préfecture d’Aix en Provence et la commune de Velaux pour la transmission électronique des actes au représentant de l’Etat
  9. Autorisation de dépôt d’un permis de construire valant autorisation de travaux pour la réhabilitation des bâtiments communaux de la place François CAIRE
  10. Autorisation de dépôt d’une demande d’Autorisation de Travaux et d’aménagement d’un établissement recevant du public et d’une déclaration préalable de travaux pour l’aménagement de la Crèche la Bressarelle
  11. Dénomination d’une voie communale sur le chemin du Moulin « Impasse des écureuils »
  12. Echange d’une partie des parcelles cadastrées BD n°213p et BD n°228p situées au 17 Montée des Aires, entre la commune de Velaux et les Consorts TAILLEPIED
  13. Approbation de la convention de mise à disposition d’un Délégué à la Protection des Données (DPO) de la ville de Salon de Provence dans le cadre de la mise en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)
  14. Adhésion de la commune de Velaux à la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le centre de gestion des Bouches du Rhône (CDG13) pour le risque « Prévoyance » du personnel municipal
  15. Modification du tableau des emplois communaux
  16. Décisions municipales

Compte rendu du conseil municipal du 27 Septembre 2018

1. Décision modificative n°2 au budget primitif 2018 de la commune

M. le maire nous fait part d’une modification importante du budget, à savoir un transfert de 426 000 € du budget de fonctionnement sur le budget d’investissement, afin de couvrir des dépenses imprévues et d’avoir un budget équilibré.

Le détail des dépenses concerne en majorité deux dépenses importantes : l’avance des paiements sur les travaux de remise en état de la salle Nova, et une dépense supplémentaire (232 200 €) concernant la rénovation complète du terrain de football avant que celui ci n’accueille une pelouse synthétique.

Un débat a eu lieu, précisant que les travaux concernant la salle Nova seraient en partie remboursés par les assurances, mais qu’il y avait quand même l’avance à faire.
Le deuxième sujet a porté sur la rénovation du stade.
Deux élus de la majorité sont alors intervenus pour s’opposer à la réalisation du terrain synthétique, en apportant des détails très factuels sur les coûts déjà élevés des dépenses en cours sur d’autres projets (salle camus, école Giono…) et donc pour indiquer que cette nouvelle dépense n’était pas prioritaire en l’état actuel des comptes de la mairie, et face aux baisses des subventions.

De notre côté, nous avons reposé la question à savoir si le revêtement naturel n’était pas plus adapté. M. le Maire nous a informé que le synthétique n’avait pas besoin de marquage, coûtait moins cher à l’entretien, et qu’il permettait une utilisation plus fréquente. Il a aussi précisé qu’il avait eu beaucoup de mal à trouver des subventions et que c’était une promesse vieille de 14 ans, donc à honorer.

Pour notre part, nous avons donné notre avis après résultats de l’étude de l’ANSES sur les terrains synthétiques.

N’étant jamais consultés ni invités à travailler sur les projets de la majorité, nous votons contre cette décision. Ce vote fut un des plus controversé, puisque 3 élus de la majorité et les 3 élus de notre groupe d’opposition ont voté CONTRE, 5 se sont abstenus et 16 ont voté POUR.

Compte tenu des chiffres à notre disposition, nous pensons que la réalisation du terrain synthétique et de son environnement (éclairage, aménagements divers…) auront un coût d’au moins 1 000 000 d’euros (768 000 € annoncés aux vœux et 230 000 € en extras). De plus, cette pelouse aura une durée de vie de 10 ans et devra alors être remplacée (et détruite) selon les informations que nous avons recueillies auprès de professionnels.

2. Modification de la garantie d’emprunt accordée à Unicil pour l’opération « Villa Puget » à Velaux

Nous votons POUR

3. Attribution du marché de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de bâtiments communaux de la place François Caire

Il s’agit de valider le choix de la majorité concernant un maître d’œuvre pour la réhabilitation de la place Caire.

La société PLO a été choisie et effectuera un projet d’études qui coûtera 214 750 € HT

N’ayant pas été consultés sur ce choix nous nous abstenons.

4. Approbation de la convention entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux-Transfert temporaire de maîtrise d’ouvrage pour des opérations d’aménagements du réseau pluvial sur les avenues Jean Moulin, République et Jules Andreau

Nous votons POUR

5. Approbation de la convention de Co-maîtrise publique entre le Syndicat Mixte d’Energie du Département des bouches du Rhône (SMED13) et la commune de Velaux pour la réalisation de travaux d’éclairage public coordonnes avec des travaux sur les réseaux électriques et de communications électroniques sur l’avenue Antoine Guillard dite « La dévalade »

Nous votons POUR

6. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BC n°51 et BC n°52 Appartenant à M. et Mme MONTANDON -Emprise d’une partie des trottoirs de l’avenue de la république

Il s’agit pour la commune de récupérer pour un euro symbolique de l’espace privé afin de réaliser des travaux communaux.

Nous votons POUR

7. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BV n°102 sise au lieudit « Sainte Propice » appartenant à M.et Mme VILLARD

Nous votons POUR

8. Echange des parcelles CB n°1, CK n°92 et CLn°43 aux lieux dit la Briande ,le Grand Vallon du Duc et les Impartides entre la commune de Velaux et la SAFER PACA

Regroupement foncier afin de faciliter le développement de l’agriculture.

Nous votons POUR

9. Avis de la commune dans le cadre d’une enquête publique sur la demande d’autorisation portée par la société RECYDIS en vue de la création d’un site de regroupement et tri de déchets dangereux (ICPE)sur le territoire de Rognac

Il est proposé au conseil municipal de voter contre l’installation d’une entreprise spécialisée dans le traitement de déchets sur la commune de Rognac.

Nous votons POUR l’avis défavorable, notre association ayant déjà réagi lors de l’enquête publique très détaillée et disponible en mairie.

10. Tarification des repas au restaurant du foyer Denis Padovani pour les agents de la collectivité de de Velaux

La commune propose de prendre en charge 50% du tarif des menus pour les agents de la collectivité qui fréquentent régulièrement le foyer Denis Padovani. Cela porte donc à un prix de 3,10 € le repas.

Nous votons POUR

11. Maintien du paritarisme au sein du Comité d’Hygiène, de sécurité des conditions de travail (CHSCT) et détermination du nombre de représentants du personnel et des élus

Nous votons POUR

12. Instauration du télétravail au sein de la collectivité de Velaux

Expérimentation du télétravail pour certains postes éligibles à ce fonctionnement.

Nous votons POUR

13. Adhésion à la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le CDG13 pour le risque « santé » du personnel

Nous votons POUR

14. Décisions municipales (donc sans vote)

Service culture

Convention avec le conseil départemental « Saison 13 ».

Direction générale de services

Désignation d’un avocat pour défendre la commune avec un contentieux avec un service de sécurité.

Service urbanisme

Acquisition d’un terrain à St propice.

Services techniques

Marché à procédure adaptée pour la salle Nova, et les places du centre ancien de Velaux.

Modification et demande d’instruction de dossiers.

Service cimetière

Attributions de concessions.

Questions de Mr PALLET:

« Le 02 Juin 2016 lors du conseil municipal les élus s’étaient prononcés contre la pose du compteur Linky.

En Septembre 2018, nous désirerions faire le point sur la situation qui nous concerne tous afin que chacun puisse faire son choix librement.

  • Y a-t-il des raisons supplémentaires que d’ordre sanitaire et protection de données personnelles qui en justifient le refus ?
  • Sachant qu’une mairie a réussi à le faire interdire, y a-t-il jurisprudence ? Et peut-on refuser la pose ?
    (le 11 septembre et pour la première fois, le Tribunal administratif de Toulouse s’est prononcé en faveur de la commune de Blagnac, dont le maire, Joseph Carles, avait publié un arrêté le 16 mai dernier, interdisant à Enedis la pose du boîtier vert sans l’accord préalable du propriétaire ou du locataire). »

Réponse de M. le maire :

M. le Maire nous informe qu’à ce jour, malgré les dernières informations obtenues concernant des communes qui auraient gagné des procès, la pose du compteur Linky est une décision Européenne .

Le principe de précaution s’impose, certains problèmes persistent, tels que la protection des données personnelles, l’obligation de basculer sur un abonnement plus cher si on dépasse ponctuellement la puissance du compteur…

La métropole ne se prononce pas et laisse les maires à leurs responsabilités.

Cependant, la motion anti-Linky votée par la municipalité n’a pas encore été attaquée, et reste donc valide.

M. le maire nous informe donc que l’on peut refuser la pose, et continuer à se positionner contre en rejoignant des associations sur Velaux que la commune soutient, mais que c’est toujours un combat.

Pas de réponse concrète qui puisse nous rassurer.

Question de Mme ADOULT :

« Nous avons à Velaux une aire d’accueil provisoire des gens du voyage. Comment se fait-il que ceux-ci puissent s’installer sur le parking de l’ancienne coopérative vinicole ? »

 Réponse de M. le maire :

M. le Maire nous informe que les gens du voyage se sont installés sur un terrain privé car l’ancienne coopérative viticole a été achetée par l’EPF (l’établissement public foncier), en vue d’y construire des logements sociaux, en accord avec la mairie.
Il nous indique que l’EPF a bien fait les démarches nécessaires à l’expulsion des gens du voyages, mais une fois l’arrêté d’expulsion édité, les personnes, nommément désignées dans l’arrêté, ont un délai de deux mois avant de devoir partir. Et seules les personnes mentionnées ont l’obligation de libérer les lieux. A l’inverse, si des noms n’ont pas été mentionnés dans l’arrêté, ces familles ne sont pas obligées de partir. C’est pour cela qu’il restait deux familles sur le terrain de la coopérative la semaine dernière.

Le problème est donc bien réel, et alors que depuis de nombreuses années la commune n’a eu de cesse de subventionner la création d’une aire… finalement, elle ne suffit pas. Nous avons aussi exprimé nos craintes face à l’éventualité d’un accident grave lié à une irruption au sein de la coopérative, et devant nos inquiétudes concernant la responsabilité de la commune, M. le Maire a indiqué que sa responsabilité ne serait pas engagée.

Le stade synthétique, du nouveau

Le stade synthétique, du nouveau

Nous avons continué à suivre l’évolution de ce sujet qui a fait couler beaucoup d’encre et qui préoccupe depuis trop longtemps les footballeurs du club de Velaux. Compte tenu des résultats de l’enquête de l’ANSES qui vient d’être publiée il nous semble dès à présent opportun de nous positionner contre le choix de la majorité de réaliser un stade en pelouse synthétique à Velaux.

En effet, ce rapport tant attendu met en évidence que même si les risques médicaux ne sont pas avérés à ce jour, on ne connaît pas forcement l’évolution des produits dans le temps. Le dossier, extrêmement riche en informations, mérite d’être lu. C’est toujours le même problème : Que va-t-on laisser à nos enfants ? On voit ce qui se passe aujourd’hui avec les cessations d’activité des industriels, et (pour ne pas les citer) les 3 verrues que notre commune possède et qui sont des épines pour la majorité : la décharge près de la gare, LA SIFE et le terrain de la plaine de Pécout. Il serait question d’y accueillir des logements, mais il faudrait dépolluer auparavant, qui doit le faire, quand, qui va payer ? Nous refusons de continuer à faire des erreurs de jugement et nous voulons absolument éviter de transmettre ce type de fausse bonne idée aux futurs citoyens.

En y regardant de plus près, cette enquête, qui pourrait nous rassurer sur l’aspect sanitaire, nous informe sur d’autres éléments. Hormis l’économie d’eau (même si un stade synthétique s’arrose aussi), la réalisation reste plus coûteuse sur le long terme mais cela ne semble pas préoccuper la majorité sortante qui ne cesse d’argumenter sur les diminutions de subventions. Une étude des coûts à long terme a t-elle été réalisée ?

On voit clairement dans ce rapport que les effets bénéfiques du terrain synthétique sont de l’ordre du temps d’occupation du terrain (considérant que l’enquête concerne le pays entier et non le sud de la France qui compte les jours de pluie sur les doigts de la main) et de l’utilisation marginale par les écoles, manifestations publiques… et feux d’artifice. On a du mal à y croire quand on voit déjà l’utilisation de la salle Nova qui est un lieu peu utilisé malgré son coût élevé.

Par contre, les effets bénéfiques d’une pelouse en gazon naturel sont plutôt de l’ordre de la santé des joueurs et de l’environnement.
De plus, d’autres solutions existent : le liège, le coco ou le sable.
A Bouaye, le caoutchouc du terrain de football sera remplacé par du liège
Cahors : le bon choix du liège et de la noix de coco

Ces solutions ont-elles été étudiées par la majorité avant de se lancer dans le synthétique ?
Que doit-on privilégier sur le long terme ?
Nous pensons que la pelouse naturelle ou en matériaux respectueux de la santé et de l’environnement sont les seules solutions à envisager.

L’aspect environnemental est un sujet préoccupant et nous nous étonnons que ce choix du synthétique reste encore d’actualité à Velaux tant la majorité montre qu’elle apporte son plein soutien à nos associations impliquées dans l’écologie et la transition énergétique !

Le débat risque également de se poser à l’avenir en ce qui concerne les jardins d’enfants car lorsque l’on regarde l’étude, on trouve ce que l’on cherche… Pas le reste (voir les nombreux reportages concernant les plastiques).

Aujourd’hui, nous devons nous positionner sur un risque que nous n’avons pas encore évalué correctement, et la sagesse nous pousse à adhérer sur ce sujet au principe de précaution qui doit dicter la conduite de tous les décideurs.
En effet, les nombreuses pétitions (que nous soutenons) concernent des risques déjà existants, à cause de décisions qui ont été prises dans le passé, et pour lesquels l’engagement dépasse les pouvoirs de la commune et impacte notre environnement à une échelle qu’on ne souhaitait pas.

C’est donc bien dans cette démarche de précaution et de volonté de préserver l’avenir sanitaire et écologique de notre commune et de ses habitants que nous nous souhaitons envisager Velaux sur le long terme, et non sur des stratégies à court terme, comme on le voit hélas trop souvent pour des raisons que certains pensent politiquement payantes, mais que nous ne pouvons que regretter.

Pollution ou pas ?

Pollution : tous concernés !

L’été 2018 a été chaud, très chaud dans la région.
Notre commune n’a pas été épargnée par la pollution qui a sévi sur toute la zone du pourtour de l’étang de Berre, et tous les habitants ont remarqué les torches qui ont brûlé de manière récurrente, ce qui a provoqué un tollé général autour de l’étang.

Nous avons alors une nouvelle fois réagi, tout comme nous l’avions fait il y a deux ans déjà, lorsque nous avions interpellé Mr le maire concernant (déjà) la pollution créée par les brûlages de torches.
Pourtant, il semble que malgré les affirmations de Mr Maggi dans sa réponse à notre courrier de l’époque, la communication actuelle n’était toujours pas suffisamment efficace entre les industriels et notre mairie. Nous avons donc agi en intermédiaires, et mis la mairie en contact avec le service communication de Lyondellbasell. Espérons que notre nouvelle intervention aura permis de rétablir le lien pour de bon cette fois !
Nous étions également présents lors de la réunion publique organisée par la mairie de Rognac (où malheureusement seule une petite vingtaine de personnes s’étaient déplacées).

Une pétition a été mise en place par des citoyens, et notre maire a finalement dû réagir et appeler le préfet pour lui demander des comptes. Tout ce petit monde s’est bien entendu réjoui d’avoir été à l’origine des actions anti-torches, et donc anti-pollution, mais nous avons eu la modestie de ne pas rappeler que nous nous étions préoccupés de ce problème et que nous avions alerté la mairie dès 2016 !

Hélas, les problèmes ne se sont pas terminés avec la fin des vacances, et nous constatons que la rentrée a amené son lot de pollution, et nous ne voulons pas parler ici des milliers de voitures qui ont repris le chemin du travail.

En cette fin d’été, l’étang de Berre a énormément souffert, suite au déversement massif d’eau douce par la centrale EDF de St Chamas. La faune de l’étang a payé un lourd tribu à cette pollution, et ne s’en remettra qu’à très long terme. Espérons que la mobilisation pour sauver notre étang sera aussi forte que celle qui s’est mobilisée contre les torches.

Pollution de l'étang de berre
Crédit photo : CNES – Spot Image

Autre dossier écologique et sensible de ce mois, l’enquête publique à propos de la future implantation d’une société de traitement de déchets hautement dangereux sur la commune de Rognac.
Le maire de Rognac a fait part sur les ondes de radio de son opposition au projet, pour des raisons évidentes de sécurité et de risque de pollution sur la zone. Nous soutenons entièrement cette position, qui est aussi la notre concernant ce sujet.
La commune de Rognac ayant projeté de requalifier ce quartier en zone urbaine, il est inconcevable de laisser installer un projet qui va à l’encontre des efforts de la mairie pour assainir sa commune.
Nous avons donc voulu participer à cette enquête publique, car nous nous devons d’exprimer nos inquiétudes et nos questions au commissaire enquêteur. Nous avons constitué un dossier contenant nos questions et nos arguments pour l’abandon de ce projet, et nous l’avons remis au commissaire enquêteur lors de sa permanence à la mairie de Velaux, mercredi 12 septembre après-midi.

Nos inquiétudes et donc notre opposition au projet sont motivés par les considérations suivantes:
– 9 rotations de véhicules sont prévues par jour, et le directeur de RECYDIS, Mr Jacques Boussion, que nous avons rencontré, n’exclut pas la présence de camions de 44 tonnes, ce qui engendrerait des nuisances bien plus importantes que celles évoquées dans la présentation du projet (Heures de rotations ? Nuisances sonores et pollution routière augmentée).
– Ces camions vont transporter des déchets dits « dangereux », et vont traverser les villes et villages des alentours. Tout accident ou incident est-il donc écarté ?
– Où vont être transporté ces déchets ? Vont-ils être traités localement, régionalement ou nationalement ? Et dans ces cas, l’empreinte carbone a t-elle été quantifiée ?
– Si certains déchets sont traités par Solamat, située à Rognac, cela ne va t-il pas engendrer un surcroît de pollution et de danger pour la région ?
– La zone, déjà bien fournie en installations polluantes et dangereuses, doit-elle encore en accepter une supplémentaire, alors que seulement 10 emplois seront créés ?

Tout cela est bien sûr une source supplémentaire et non négligeable d’inquiétude, car nous n’avons pas de réponses actuellement, et nous pensons donc que le principe de précaution doit être appliqué à ce dossier.

Nous pensons en effet que notre avenir se joue à présent, et ce qui est visible n’est pas forcément ce qui nous menace le plus.

Les activités envisagées par RECYDIS sur le site de Rognac sont les suivantes :
– tri, transit et regroupement de déchets d’équipements électriques et électroniques,
– tri, transit et regroupement des sources lumineuses,
– tri, transit et regroupement de piles, batteries, accumulateurs en mélange,
– tri, transit et regroupement de déchets d’amiante,
– tri, transit et regroupement de déchets dangereux (tout type de déchets dangereux excepté les déchets d’activités de soins à risques infectieux,
les déchets explosifs et les déchets radioactifs),
– tri, transit et stockage des déchets de bois créosotés,
– tri, transit et déchiquetage des emballages vides souillés.
Le risque santé et pollution existe. Il est temps de tourner la page et de se concentrer sur des activités non dangereuses et non polluantes sans dénigrer l’existant, qui de son temps a fourni de l’emploi à la région. Les communes ont trop de projets liés au développement de l’agriculture, du tourisme et à la revitalisation globale du tour l’étang de Berre pour continuer à accepter des installations qui ne correspondent pas à ces changements.

Ordre du jour du conseil municipal du 27 septembre 2018

1. Décision modificative n°2 au budget primitif 2018 de la commune

2. Modification de la garantie d’emprunt accordée à Unicil pour l’opération « Villa Puget » à Velaux

3. Attribution du marché de maitrise d’œuvre pour la réhabilitation de bâtiments communaux de la place François Caire

4. Approbation de la convention entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et la commune de Velaux-Transfert temporaire de maitrise d’ouvrage pour des opérations d’aménagements du réseau pluvial sur les avenues Jean Moulin, République et Jules Andreau

5. Approbation de la convention de Co-maitrise publique entre le Syndicat Mixte d’Energie du Département des bouches du Rhône (SMED13) et la commune de Velaux pour la réalisation de travaux d’éclairage public coordonnes avec des travaux sur les réseaux électriques et de communications électroniques sur l’avenue Antoine Guillard dite « La dévalade »

6. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BC n°51 et BC n°52 Appartenant à M. et Mme MONTANDON -Emprise d’une partie des trottoirs de l’avenue de la république

7. Acquisition par la commune de Velaux des parcelles BV n°102 sise au lieudit « Sainte Propice » appartenant à M.et Mme VILLARD

8. Echange des parcelles CB n°1, CK n°92 et CLn°43 aux lieux dit la Briande ,le Grand Vallon du Duc et les Impartides entre la commune de Velaux et la SAFER PACA

9. Avis de la commune dans le cadre d’une enquête publique sur la demande d’autorisation portée par la société RECYDIS en vue de la création d’un site de regroupement et tri de déchets dangereux (ICPE)sur le territoire de Rognac

10. Tarification des repas au restaurant du foyer Denis Padovani pour les agents de la collectivité de de Velaux

11. Maintien du paritarisme au sein du Comité d’Hygiène, de sécurité des conditions de travail (CHSCT) et détermination du nombre de représentants du personnel et des élus

12. Instauration du télétravail au sein de la collectivité de Velaux

13. Adhésion a la convention de participation en matière de protection sociale complémentaire souscrite par le CDG13 pour le risque « santé » du personnel

14. Décisions municipales

Analyse : Les structures scolaires Velauxiennes vous conviennent-elles ?

Les résultats de cette question indiquent que les velauxiens sont satisfaits des structures scolaires à Velaux, à 53%.

Oui (53%)
Non (47%)

Voir le sondage terminé

Les deux écoles de la commune, Jean Jaurès et Jean Giono, qui reçoivent 1 100 enfants (maternelles + primaires) semblent vous convenir à l’heure actuelle. Un état de fait qui doit perdurer à l’avenir !

Les festivités 2018 à Velaux : un été très très calme !

L’été touche à sa fin et nous pouvons dresser un bilan des festivités qui se sont déroulées dans notre commune.
Nous nous étions inquiétés de la bonne tenue des événements compte tenu d’une suite de circonstances malheureuses qui avaient frappé Velaux en début d’année.

La saint Éloi, point d’orgue de l’été

Feu d'artifice été 2018 à Velaux

Habituellement sur une semaine, la fête de la saint Éloi a duré cette année 4 jours, et seulement le minimum a été assuré, à moindre coût. Des animations bon marché ont jalonné cette fête : maquillage pour enfants, fanfare, atelier cirque, et une seule une journée de jeux gonflables à thème d’eaux !
Tout cela a fait penser à des animations de centre de loisirs pour enfants plus qu’à une fête de village !
L’apothéose aurait pu être le feu d’artifice du 6 août, qui semble avoir fait l’unanimité. À ce détail près que rien n’a été prévu sinon le feu en lui-même. Aucune buvette, restauration rapide (pourquoi ne pas avoir déplacé les food-trucks ?), lieu ou se poser, flâner, prendre son temps et profiter de cette belle soirée d’été.
Non, une fois le feu d’artifice tiré, chacun s’en est retourné directement chez soi, car rien ne retenait le public.
Quel dommage !

La mort de la vie sociale sur la place du village

Place Caire à Velaux, été 2018

Suite à la fermeture du bar du cours, l’été a été très calme sur la place.
Plutôt que de trouver un nouveau gérant provisoire, la mairie a fait des propositions aux commerçants de la place, les poussant à pallier aux manques dus à la fermeture du bar : fabrication de sandwiches ou de salades, vente de café et boissons etc…
Mais cela sans aucun moyen à leur disposition : aucune table ni chaise pour boire son café ou déguster son croissant sous les platanes !
Le manque de convivialité s’est donc rapidement fait sentir et le mécontentement a grandi sur la place.

Puis ce furent les food-trucks qui ont tenté de maintenir la vie de la place durant l’été. D’abord prévus uniquement en soirée, il a bien fallu en trouver un pour le matin et le midi, car le manque s’est vite fait sentir pour les inconditionnels du petit café du matin.
Et contrairement aux affirmations dithyrambiques de Mr le Maire dans le Velauxien de septembre 2018, il semble que le succès de ces food-trucks ait été plutôt mitigé.

Malgré tout, leur présence est à présent prolongée jusqu’au 30 septembre car les travaux d’aménagements de la place ne débuterons certainement pas cette année.

 

Et vous ?
Comment avez-vous vécu les festivités de cet été à Velaux ?
Avez-vous apprécié ce qui vous a été proposé cette année ?

Repas aïoli Velaux en Avant

Mais l’été n’est pas fini et les fêtes non plus, car il reste un événement à la rentrée : notre aïoli !
Fait dans la plus pure tradition provençale, une recette familiale qui a fait ses preuves depuis des générations !
Cliquez ici pour en savoir plus et réserver votre repas

Analyse : Vous sentez-vous suffisamment informés sur les projets de la commune ?

Les projets communaux impactent la vie des velauxiens, et ce sur le long terme. Il est donc important que tous soient correctement informés des réalisations futures qui vont avoir lieu sur la commune.

Oui (15%)
Non (85%)

Voir le sondage terminé

Pourtant, les résultats de cette question montrent que la grande majorité d’entre vous ne se sentent pas assez informés des projets de la mairie. En effet, 85% d’entre vous estiment ne pas avoir assez d’information à ce sujet.
Il semble y avoir actuellement une distance entre les élus et les administrés, qui ne satisfait pas les velauxiens. Nous ne pouvons que regretter cet état de fait, et en prendre compte pour l’avenir.