Compte-rendu du conseil municipal du 24 mai 2018

1. Actualisation de la tarification des spectacles de l’Espace Nova Velaux.

La tarification des spectacles de l’espace Nova subit les changements suivants :

3 tarifs sont proposés (A, B, C), en fonction de la portée des spectacles, au lieu des 2 tarifs précédents (Indigo ou Corail).

1 seul type d’abonnement pour 6 spectacles, au lieu de 2 abonnements avec 5 ou 4 spectacles l’année précédente.

Nous profitons du sujet pour soumettre quelques remarques :

* Pourquoi un tarif pour les Velauxiens ne pourrait-il pas être envisagé ?

* Un abonnement de 6 spectacles sur une quinzaine de programmés nous semble trop important, car il sera difficile de gérer une annulation ou une impossibilité de présence.

* Ne serait-il pas envisageable d’associer à ces abonnements une prestation de l’association d’Alter café (boisson ou collation) afin d’anticiper la prestation restauration d’avant spectacle ?

Mr Guerin nous informe que la commune ne souhaite pas proposer de tarif Velauxiens, car les tarifs sont déjà suffisamment bas, et que beaucoup d’actions sont faites avec les scolaires, donc la salle est remplie.

Monsieur le Maire prend la parole pour rajouter :

« Il y a trop de contraintes pour vérifier le statut de Velauxien (il faudrait demander de fournir un justificatif d’habitation) les Velauxiens pourraient acheter des billets pour des non Velauxiens, comment savoir et vérifier ? Il précise qu’un texte de loi existe interdisant aux communes de faire de la préférence territoriale. »

Il continue en avançant que : « + de 50% des usagers de la salle sont des Velauxiens, et que les autres viennent majoritairement des communes voisines, avec lesquelles Velaux entretient depuis très longtemps des relations étroites, par le sport et la mutualisation des équipements sportifs, la culture, les projets comme les rives de l’Arc, et pour lui, il convient de parler de Vallée, et non pas de commune. » Concernant les associations associées à Nova, le maire dit « ne pas vouloir s’immiscer dans leur fonctionnement afin qu’elles conservent leur indépendance. »

Nous votons CONTRE

Question de Velaux en avant :

« Nous avons été récemment témoins de nuisances provenant de sites industriels. Malgré les informations officielles qui peuvent êtres recueillies sur les sites spécialisés, par les éventuelles diffusions des mairies ou directement auprès du service communication des sites, certains velauxiens ne sont pas rassurés. Les maires, qui participent par le biais de l’urbanisme, au développement et à l’expansion des entreprises, sont-ils informés des risques et des disfonctionnements éventuels tout au cours de l’année pour anticiper et protéger au mieux leur population ? »

Réponse de Monsieur le Maire :

« Les installations concernées sont classées, c’est donc le préfet qui en a la responsabilité. Les torchères sont le résultat de contraintes de sécurité, et sont indispensables pour préserver la sécurité des sites. La commune n’est informée qu’après l’incident. Le préfet peut décider de prendre des mesures conservatoires, ce qui n’a jamais été fait à ce jour. Ces mesures sont :

* Confinement de la population

* Confinement des élèves dans les classes

Des réunions régulières ont lieu entre élus, représentants du préfet et représentants des industriels. Des questions sont systématiquement posées à l’industriel pour remédier aux problèmes. Le rôle du maire nous est rappelé : comprendre, analyser, communiquer. Il n’y a pas de capteurs de pollution fixe sur la commune de Velaux. Il paraît que dans les années 30, l’air y était particulièrement pur, puisqu’un Sanatorium s’y est installé à l’époque. »
Hélas, les temps ont bien changé.

Nos réflexions aujourd’hui, suite à ces réponses, sont les suivantes :
* Pourquoi ne pas installer des capteurs sur Velaux, afin d’analyser la réelle teneur en polluants sur la commune ? Il nous semble qu’il faudrait à minima connaître le degré de polluants dans l’air de la commune !
* Doit-on attendre que le préfet ordonne une mesure d’urgence pour protéger la population ?
* Que peut-on mettre en place à l’échelle communale pour protéger la population ?
– une information en temps réel ?
– un bulletin de pollution sur les panneaux lumineux ?
– informer les gens sur les mesures de confinement ? (nous nous trouvons à côté d’un site SEVESO, et la population doit être informée sur la conduite à tenir en cas d’accident majeur)

Une réunion publique organisée par la mairie de Rognac et concernant les nuisances récentes du site pétrochimique de Berre est annoncée pour le 1er juin prochain. Nous espérons que les réponses tant attendues seront apportées au cours de ce débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *