Salut l’artiste

Le Velauxien du mois de janvier 2020, fraîchement reçu, est exceptionnellement emballé pour l’occasion dans un beau film plastique (recyclable ?) car il contient également un carton d’invitation séparé pour les vœux du maire. Mais pourquoi insérer ce carton d’invitation séparé, alors que cette même information apparaît déjà 3 fois dans le magazine, en dernière page (en très gros), dans l’édito du maire page 3, et dans l’agenda page 14 ?

 

Le titre de l’invitation : « Ma vie d’artiste » est ambigu.

Cela serait-il une référence à peine voilée à l’actuel adjoint à la culture, tête de liste de la majorité aux prochaines élections ? En effet, le thème choisi cette année par l’espace Nova (chapeauté par ce même adjoint) est justement celui-là. Le maire ferait-il donc la propagande de son poulain dans son magazine ?
Où allons-nous voir M. le maire, qui termine ses 45 années de vie politique à la tête de la commune, faire le bilan de toutes ses années, avant de tirer sa révérence, à la manière d’un artiste, sur la scène de l’espace Nova, et présenter la relève qu’il s’est choisie ?
Car si on lit entre les lignes, il semble que les faits parlent d’eux-mêmes. Les évènements liés à l’espace Nova cette année représentent l’essentiel des animations proposées au village, et la publicité réalisée autour de ces évènements est omniprésente sur les réseaux sociaux ainsi que sur les bulletins municipaux. Serait-ce encore de la propagande cachée pour sa liste ?
Pourtant, le bilan pour la culture et la vie associative est bien triste. Il n’y a plus de bar sur la place, le comité des fêtes a subi de gros chambardements, de même que la récente association des commerçants, et l’Estranbord a disparu.

« Les fêtes de fin d’année ont remporté un réel succès », se glorifie M. Maggi.
Le spectacle de noël était-il si exceptionnel ? Avait-t-on vraiment l’impression d’être en période de fêtes en remontant l’avenue principale de Velaux ou en se promenant dans la ville ? Lorsqu’on compare les coûts, les choix des autres communes, on peut être interrogatif sur le réel succès des fêtes de Noël à Velaux.

M. le maire parle ensuite de « quelques impatiences face aux aménagements (…) en cours et à venir ».
En effet, actuellement, Velaux n’est qu’un grand chantier. Les velauxiens ont l’impression d’être mis devant les faits, sans avoir été consultés au préalable, et ils ne voient pas le bout du tunnel, puisque leur propre maire est incapable de leur annoncer la fin des travaux !
Or, notre Maire se justifie en portant la responsabilité des délais sur la lenteur administrative et la recherche de financement, mais il a pourtant toujours été plutôt bien placé pour accélérer le processus : maire, député, conseiller départemental…
Comment font alors tous ces Maires qui n’ont qu’un ou deux mandats et leur seule fonction locale pour agir ?
Le village va faire peau neuve, mais peut-être aurait-il fallu démarrer 15 ans en arrière, pour que les travaux soient mieux étalés dans le temps et l’espace ?
Sinon, à quoi ont servi les mandats précédents, si ce n’est à augmenter notablement la population de Velaux afin de procurer de l’électorat neuf à la majorité ?
Nous constatons que beaucoup d’aménagements n’ont pas été prévus, les déplacements sur l’axe principal mal évalués, le centre ancien laissé à l’abandon. Les infrastructures communales tombent en décrépitude, le patrimoine communal est en danger de ruine.
Alors, faisons-nous réellement partie des « villes les mieux dotées », ou sommes-nous restés bloqués dans les années 80 ?
Les velauxiens peuvent-ils fêter un nouvel an dans une salle communale ? Les jeunes pouvaient pourtant le faire dans la salle des fêtes, il y a de çà 40 ans !
Mais çà, c’était avant ! Alors ne devrait-on pas revenir aux bases ?
Les velauxiens n’ont pas besoin de dorures paysagères sur le bord des routes, pour faire croire qu’on est dans la transition écologique; ils ont besoin qu’on les écoute et que les dépenses nécessaires et justifiées soient faites en temps voulu et pas seulement pour des intérêts politiques.

Dans cette édition de janvier du journal Le Velauxien, nous avons aussi remarqué que les services du patrimoine sont transférés au premier étage de l’espace Nova.
L’immense mairie de la commune serait-elle déjà trop étroite pour les services municipaux ? L’espace Nova a-t-il vocation à héberger des services communaux, et de fait, devenir une extension de la mairie ?
Certaines questions en découlent :
L’accueil du public sera t-il assuré en ce lieu ?
Est-ce que d’autre services vont être transférés également ?

M. le maire nous rappelle également que « la bienveillance et le vivre ensemble sont essentiels dans une collectivité ». Les velauxiens devront apprendre à appliquer cette devise en partageant les trottoirs entre les piétons et les vélos par exemple, sur l’avenue Jean Moulin, entièrement refaite à neuf mais sans vraie piste cyclable !
Il annonce que « des études ont été faites afin de favoriser l’accès au collège » ! Il s’agirait plutôt actuellement de sécuriser l’accès au collège, et nous serions curieux de lire le résultat de ces études, comme beaucoup de velauxiens d’ailleurs. Mais il semble que la transparence ne soit toujours pas une qualité de la gouvernance actuelle, qui voudra présenter aux citoyens un projet clés en main comme à son habitude.

N’avons-nous pas changé d’époque ? Apparemment pas pour M. le Maire.

Il est grand temps que Velaux change et qu’une page se tourne.

10 réflexions au sujet de « Salut l’artiste »

  1. Ma vie d’artiste fait référence au travail de Sandrine Julien. C’est le nom de son exposition temporaire à la tour musée.
    Il ne me semble pas qu’elle soit dans une liste ?

  2. Je comprends mieux que Velaux détient un record la longévité de la vie politique du maire actuel quand je vois l’intelligence de l’opposition actuelle à part critiquer quel est votre rôle ah mais si être dans l’opposition c’est la critique .Franchement quelle image pour notre jeunesse ou pour les nouveaux arrivants sur Velaux on comprend mieux pourquoi celle ci se désintéresse de la vie politique et associative et se tourne vers les extrêmes .Les animations sur Velaux vous en faites une fixation mais nous somme fiers d’être venu habiter sur Velaux avec nos enfants des activités payantes ou gratuites sont proposées à toutes les générations .Sortait la tête de Velaux allez voir ce qui se passe dans des villages de la taille de Velaux dans d’autres régions de France et je suis sûr que vous apprécierez les animations ici après on peux toujours faire mieux avec l’argent des autres

    1. Bonsoir,
      Merci pour votre commentaire.
      Vous dites que nous sommes dans la critique,et il est vrai que la majorité actuelle n’a pas l’habitude que l’on conteste ses choix et ses réalisations depuis 43 ans d’hégémonie!
      Cependant, vous savez aussi que toute critique peut être constructive pour ceux qui veulent bien l’entendre. Mais est-ce possible actuellement? Nous avons constaté un tel manque de concertation et de dialogue avec les velauxiens, de la part de la majorité ! Cela nous désole pour tous les velauxiens, dont vous faites partie, comme nous
      !

  3. Merci de dévaloriser encore une fois le travail des bénévoles du monde associatif qui ne compte leurs heures pour animer leur Village pour le Telethon ,l’animation au village pour Noel qui a rencontré un grand succès pour une première édition avec un partenariat avec de nombreuses associations Casl patrimoine comité des fêtes association des commerçants par contre certains on préféraient jouer seul en dehors du centre du village leur marché de Noël dommage pour ce manque de cohésion et hier soir franc succès pour cette soirée Harry potter mais c’est une nouvelle animation on va peut être rapprocher que le bal des sorciers avait pour but propagande électorale

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire; nous ne dévalorisons pas le monde associatif de Velaux, bien au contraire, nous sommes heureux qu’il y ait eu au moins ces marchés de Nöel pour ces fêtes! Nous sommes admiratifs du travail des associations velauxiennes, et nous les soutenons !

      Mais peut-être pourrait-on faire encore mieux?

  4. Très surpris par certains proprios.Je pense qu’il faut évoluer des jeunes qui fêtent un nouvel an dans une salle municipale cette idée est d’un autre monde quelle ville prend encore ce risque sans faire une dépense considérable en service de sécurité .Aujourd hui ce n’est plus envisageable trop de responsabilité même pour une association car je crois pour info qu il n’est pas possible de louer une salle publique à titre privé .Vous qui êtes prof vous êtes bien placé pour le savoir même le bal des 3 eme ne se fait plus au collège suite à des comportements irresponsables (troubles ,alcool etc….) très dommageables pour nos enfants y a deux ans lors du dernier bal j’y était il a fallu calmer la situation rapidement ,peut être un jour le bal du primaire de Jaures organisé et sécurisé par les parents d’élèves ne pourra plus se faire aussi

  5. Comme on fait nos écoles allez voir l’expo superbe de Sandrine Julien jeune talent velauxien à la Tour Musée et vous comprendrez qui est l’artiste

    1. Nous avons en effet beaucoup d’artistes à Velaux, jeunes et moins jeunes, et c’est formidable!
      Mais Mr le maire a choisi de reprendre cette phrase sur son carton d’invitation pour ses voeux à la population, pas à une expo d’artiste.
      Nous nous posons donc la question à propos du maire, à aucun moment nous ne contestons le travail ou la qualité d’artiste de cette velauxienne!

  6. Fier hier d’être velauxien et d’avoir cet Espace Nova où se côtoyait toutes les générations dans une ambiance magnifique .Ayant discuté autour d’un verre avec des salonais et des aixois qui m’ont dit vous avez de la chance d’avoir des outils culturels comme ça dans votre village .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *